Comment Nicolas a eu un 4ème enfant grâce à son blog :)

Allez sur http://blogueur-entrepreneur.com/ pour voir les autres vidéos de Blogueur Pro et apprendre à créer ou développer votre business sur le web avec un blog.

– Le blog de Nicolas : http://lameilleurecyclosportivedevotrevie.com/

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

https://www.youtube.com/watch?v=YlKaN4bEYg0

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Comment Nicolas a eu un 4ème enfant grâce à son blog 🙂 » :

Depuis un moment, ma femme qui est beaucoup plus jeune que moi – 18 ans de moins que moi – voulait un deuxième enfant.

Même si j’aime les enfants, il faut aussi avoir les moyens de pouvoir s’en occuper financièrement, mais aussi avoir du temps parce que si c’est pour avoir un enfant et ne jamais le voir, ça ne m’intéressait

L’année dernière, mon revenu s’est inversé, c’est-à-dire 90% de mon revenu était dû à mon blog qui était automatisé. Du coup, j’ai diminué vraiment mon temps de travail. Je travaille trois heures par jour et ça me donne de la disponibilité.

J’ai dit à ma femme qu’au niveau argent, ça va un peu mieux, nous avons les moyens. Et au niveau temps, je suis disponible. Donc, je suis prêt pour faire un enfant.

Une semaine après, elle était enceinte. En rigolant, elle me dit que c’est un bébé blogueur pro parce que c’est grâce à Blogueur Pro que je me suis senti libéré de dire : on fait un quatrième enfant.

J’aimerais bien qu’Olivier devienne son parrain puisque c’est vrai que s’il est là, c’est un peu grâce à lui quand même.

Je m’appelle Nicolas Elzeart. J’ai 46 ans, père de 4 enfants et j’habite dans les Hautes-Alpes dans le Sud Est de la France, dans les montagnes.

J’aide les cyclistes qui sont comme moi, les chefs d’entreprise qui sont pères de famille et qui ont peu de temps à pouvoir s’entraîner, à être en bonne santé ou carrément performant grâce à des exercices et des méthodes d’entraînement.

Au départ, j’étais jeune et sportif de haut niveau. Je fais là-bas du canoë-kayak, ensuite du triathlon où j’ai assisté à des compétitions internationales.

Mais très jeune, avec un ami, on s’était mis autour d’une table et on avait dessiné un champ d’entraînement parce que ce qui nous intéressait le plus, ce n’est pas autant nos performances, mais d’aider les autres à être plus performants.

Et à l’âge de 15 ans, j’ai organisé mon premier stage pour mes clubs.

J’ai toujours aimé entraîner les gens, les aider à être plus performants en partageant ce que je faisais, ce que je savais parce que comme j’étais plutôt pas mauvais, les gens me demandaient des conseils.

Donc dès le début des années 2000, j’ai essayé de trouver des moyens de développer ma notoriété sur Internet et éventuellement des moyens de les vendre.

J’ai consulté des experts à l’époque. Et à chaque fois, ça a été un fiasco. C’est-à-dire, j’ai dépensé énormément d’heures, énormément d’argents. J’avais fait à peu près le compte. J’ai dépensé entre 40 et 50 000 euros.

Pour 40 000 euros de dépensé, j’ai gagné 200 euros. J’ai vendu un produit. Et quand j’essaie la méthode d’Olivier, tout de suite, c’est 150, 200 visites. C’était vraiment incroyable.

Puis après, j’ai vu sa formation Blogueur Pro. Là, je me suis inscrit.

J’ai pris un peu peur parce qu’au début, ça me paraissait assez gros. Mais comme ça arrive au fur et à mesure, j’ai fait ce que j’appelle « la méthode Ikea », c’est-à-dire qu’il y a la première leçon qui arrivait, j’ai pris la première leçon et j’ai appliqué, la deuxième leçon et j’ai appliqué.

Je faisais vraiment étape par étape. Et là tout de suite, j’ai eu des résultats.

La première année, j’ai réussi à le faire mis à part une ou deux semaines où des fois, je pouvais consacrer un peu plus de temps. Mais la régularité, c’était 4 heures dans la semaine.

Par contre, c’était en mode commando. J’avais tout préparé avant. J’arrivais à mes deux heures et j’étais très concentré dans mon truc. Je mangeais la formation de Blogueur Pro. J’appliquais derrière.

Et je me tenais à cette discipline-là de dire : c’est le mardi de 9 heures à 11 heures et c’est tout.

Après, le succès venant. Aujourd’hui, je me lève le matin, je fais un peu mon sport, je lis un peu des livres. Je me ressource en attendant que les enfants se réveillent.

Quand ils se réveillent, je passe une bonne heure avec eux pour les préparer pour l’école et tout ça. On partage des moments ensemble.

Puis, quand je les emmène à l’école, j’ai la matinée pour moi. Donc, je vais travailler la matinée.

A midi, j’ai fini de travailler. Donc, je vais chercher mes enfants à l’école. Je mange avec eux. Je me fais une bonne petite sieste et je les ramène à l’école.

Et là, je vais faire du sport l’après-midi. On partage des moments avec mes amis ou avec ma femme.

Déjà pendant la formation, ce qui m’a beaucoup aidé, c’est les coachings communs.

C’est vraiment un point très important parce qu’en écoutant les autres qui posent leurs questions, souvent ça me donne des bonnes idées, des bonnes solutions.

Mais surtout, en termes de motivation, il y a des moments où tu dois tenir un an à travailler tout cela et il y a des idées qui viennent des autres. Ça te stimule.

Les autres font un challenge quelque part. Le coaching commun est très motivant. Je conseille vraiment de le faire parce que c’est une clé du succès.

On n’est pas tout seul dans son coin. On est à Lille chez Laurent. On s’est rencontré avec Maxence plusieurs fois. On a découvert ensemble.

Avec Carole, elle nous a fait sa pin-up et nous a maquillés. Elle nous a convertis au bio. Tout ça.

Donc, chacun y va de sa petite expertise.

On se rencontre ensemble. Et du coup, ça nous restimule parce que quand on s’est rencontré, il y en a un qui était cuisinier, il a fait la cuisine. Il y en a un autre qui a pris des photos parce qu’il est spécialisé en photo. Il y a un autre qui faisait des chansons. C’est vraiment génial. Ça stimule, ça crée des amitiés.

Le truc extrêmement bon pour le moral, l’estime de soi, le bonheur dans la vie, c’est que tous les matins, tu ouvres ton ordinateur et tu ne commences pas par avoir un message qui te dit : facture à payer ou ceci, cela. Tu commences par avoir 10 messages de tes lecteurs qui te disent : Merci, c’est génial ! Grâce à toi, j’ai la patate, j’ai gagné ma course, j’ai perdu du poids.

Et même si tu n’étais pas payé pour ça, c’est le bonheur. C’est-à-dire que quand tu apportes quelque chose à des gens, ils te remercient. C’est génial, surtout dans le monde où on vit aujourd’hui où il y a plein de gens qui râlent tout le temps.

Sur mon blog, je n’ai que des gens qui me remercient, qui disent que c’est génial. Ça fait du bien à moi.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂