Comment lancer votre PREMIER LIVRE numérique (et les erreurs à éviter)

Cliquez ici pour découvrir comme écrire et publier votre premier LIVRE numérique, et les ERREURS à éviter ! 😉

► Obtenez gratuitement mon livre « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog » en cliquant ici ! 🙂
http://olivier-roland.tv/livre-offert

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

https://www.youtube.com/watch?v=i_73oEDVecc

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Comment lancer votre PREMIER LIVRE numérique (et les erreurs à éviter) » :

Olivier Roland : Ton blog « Apprendre le cinéma » ne s’adresse pas au grand public qui veut faire des meilleures vidéos de vacances, mais à des gens qui veulent créer des œuvres de fiction au format vidéo.

Romain Boileau : Fiction, documentaires. Des gens qui veulent réaliser un beau projet audiovisuel pour être vu.

Olivier Roland : Que ce soit des amateurs ou des pros, mais qui ont vraiment une démarche de réaliser quelque chose. Ce n’est pas juste des vidéos de vacances.

Romain Boileau : C’est ça.

Olivier Roland : Donc, tu as créé un livre numérique qui donne des conseils pour ces gens-là.

Romain Boileau : Oui, exactement.

Olivier Roland : Comment ça s’est passé le lancement ? Combien tu as vendu le livre et combien d’exemplaires tu en as vendus ?

Romain Boileau : Le lancement, au début, j’ai commencé à un petit peu chauffer ma liste en envoyant pas mal d’articles sur le blog. J’ai aussi fait des vidéos, sauf que je ne suis pas passé par Optimize Press.

Olivier Roland : Optimize Press est un logiciel pour mettre des vidéos de lancement, pour ceux qui ne connaissent pas.

Romain Boileau : Je les ai mis directement sur mon blog. Des vidéos qui avaient le but d’être des vidéos de super lancement sauf qu’elles étaient sur le blog, elles y sont encore là.

Olivier Roland : Le super lancement est une méthode de vente, de promotion au moment où on sort un produit qui est beaucoup plus efficace que de juste dire : hé ! Je viens juste de sortir un produit, il est génial, achetez-le.

On crée un évènement en ligne. C’est un peu comparable à ce qui se passe quand il y a un film hollywoodien qui sort et on entend parler partout, il y a des bandes annonces, etc. C’est un peu le même concept, mais sur Internet.

Donc, tu as mis en place un super lancement avec des vidéos. Qu’est-ce qui s’est passé après ?

Romain Boileau : Pendant que j’envoyais ces vidéos sur mon site, on a eu le coaching commun ensemble via Blogueur Pro.

Olivier Roland : Oui. Dans Blogueur Pro, il y a une séance de coaching commun tous les mois avec les élèves qui veulent participer. Tu étais venu effectivement. Qu’est-ce qui s’est passé ?

Romain Boileau : Je démontrais ma stratégie tout fier. Et là, tu m’as aidé à corriger tout ce qui n’allait pas. Tu m’as recadré, redonné des conseils précis.

J’ai suivi tous ces conseils, notamment au niveau du rythme des mails, au niveau de plein de choses. Ensuite, j’ai lancé le 9 février l’ouverture des ventes sachant qu’ils étaient déjà au courant depuis 4-5 jours qu’il y avait un livre qui allait être disponible. Et le premier jour, j’ai fait 40 ventes, soit 760 euros.

Olivier Roland : Tu as réalisé quel chiffre d’affaires sur ce lancement ?

Romain Boileau : En tout sur une semaine, j’ai fait 3 776,50 euros, sachant que j’ai eu 237 euros de remboursement et 181 euros de commission Paypal.

Ça fait à peu près 3 500 euros.

Olivier Roland : Là, on parle de chiffre d’affaires, mais comme c’est un produit numérique, les coûts sont très faibles. Tu n’as pas eu de coût d’impression du livre, tu n’as pas eu le coût de distribution de livres, de stockage. C’est 95% de marge.

Il y a les frais Paypal, il y a les frais de l’hébergement qui sont de toute façon très faibles. Et puis après, c’est surtout les impôts, la TVA.

Romain Boileau : C’est ça.

Olivier Roland : La marge brute est vraiment très importante. En général, c’est 90-95%, parfois plus.

Romain Boileau : Sachant que j’ai fait une petite erreur.

J’étais encore étudiant au moment. Et comme je vendais un produit à ma liste, je voulais vraiment qu’il soit génial. Donc, j’ai appelé un de mes amis chef opérateur qui est beaucoup plus fort en technique que moi et je lui ai demandé d’écrire le livre, mais je lui ai laissé des droits d’auteur un peu forts.

Je me suis rendu compte que les droits d’auteur, c’est plutôt 10% que 40.

Olivier Roland : Complètement, oui.

Romain Boileau : La prochaine fois, c’est moi qui créerai le produit. Je ferai des interventions. Donc soit je les paierai à la commission, soit je leur donnerai un droit d’auteur proportionnel. Mais je ne serai pas aussi généreux en tout cas.

Olivier Roland : Le produit que tu as vendu, ce n’est pas toi qui l’as créé.

Romain Boileau : Non.

Olivier Roland : C’est super intéressant. Ça montre qu’on peut gagner de l’argent en vendant le produit des autres.

Tu as eu une démarche de maison d’édition. En plus, tu as été très généreux, sans doute un peu trop effectivement, avec la commission de l’auteur.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂