Comment je me suis retrouvé dans une pub à la télé

► Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
http://olivier-roland.tv/videos

La conférence « Comment mon entreprise me permet de voyager 6 MOIS par an »:
https://www.youtube.com/watch?v=GkCTfhuBtys&list=PLlNaq4hbeacQso7BcO89UKoc9r0qh5kCL
– La vidéo « Libres et heureux grâce à leur blog en partant de ZÉRO : 4 études de cas » :
https://www.youtube.com/watch?v=bzkasLzY81A&list=PLlNaq4hbeacQso7BcO89UKoc9r0qh5kCL
– La vidéo « Entrepreneurs, soyez libres ! (mon histoire en 1m42s) » :
https://www.youtube.com/watch?v=1OD_yRSDW0o&list=PLlNaq4hbeacQso7BcO89UKoc9r0qh5kCL

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

Crédit musique :
Title: Fish Bowl
Artist: Scott Holmes
Genre: Pop
Mood: Calm
Download: http://goo.gl/w2Gmxa

https://www.youtube.com/watch?v=v1wZNAeLNpg

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Comment je me suis retrouvé dans une pub à la télé » :

Récemment, j’ai partagé la conférence que j’ai fait pour ING sur le thème « J’ai décidé de voyager 6 mois par an » et je vous avais demandé si ça vous intéresse que je vous raconte comment je me suis retrouvé dans cette conférence, comment je me suis retrouvé dans cette pub télé.

Vous êtes pas mal à m’avoir dit que ça vous intéresse. Donc, je vais vous expliquer comment ça s’est passé.

En fait, j’ai été contacté par l’agence de pub DDB qui m’a dit : on veut organiser quelque chose d’un peu original pour notre client ING. On veut mettre en avant dans des publicités des vrais gens, des vraies personnes qui ont réalisées quelque chose d’intéressant, qui ont vraiment décidé de changer de vie et qui l’ont fait.

On veut mettre en avant des gens qui se bougent, qui font les choses pour associer l’image de ces gens-là avec celle de notre client. Et comme on ne veut pas prendre d’acteurs, on a fait une liste – je crois qu’il y avait 60-70 personnes – Au final, on a sélectionné 8 personnes et vous faites partie des 8 personnes. Est-ce que ça vous intéresserait de faire une conférence un peu dans le style Ted pour cela ?

Sur ces 8 personnes, on va en sélectionner 4 qui seront choisies pour passer à la télé et éventuellement être dans d’autres publicités. Par exemple, des publicités presse ou internet.

Ils m’ont dit : la présentation sera 10 minutes, il faudra que vous la connaissiez par cœur. Et ne vous inquiétez pas, si vous n’avez pas l’habitude de faire ça, on va vous coacher.

Vous aurez 4 séances de coaching avec un spécialiste qui va vous aider à faire en sorte que votre présentation ait un maximum d’impact.

Quand j’ai reçu ça, honnêtement, j’étais un petit peu mitigé parce que d’un côté, je me disais que c’est quand même une opportunité parce que si je passe à la télé, ça peut être utile pour la sortie de mon livre puisque la sortie de mon livre « Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études » est prévu pour le 23 septembre. Donc, ça peut être quelque chose qui m’aide un petit peu à le promouvoir.

Et d’un autre côté, la vraie question que je me suis posé, c’est : est-ce que j’ai envie d’associer mon image à celle d’une banque ?

Déjà, je suis allé voir un peu les pubs qui avaient déjà été faites pour ING pour voir dans quoi je m’embarquais.

J’ai été assez surpris en fait parce que les pubs ING étaient assez fun, assez décalées. Et surtout, à travers leurs pubs, le sentiment que j’ai eu, ce n’était pas la vieille banque restée dans les années 80, corporate et tout ça. Ils avaient une image un peu plus dynamique, un peu plus jeune.

Je me suis dit qu’ils essayaient de toucher les mêmes personnes que moi, à savoir les jeunes, les 30-45 ans dynamiques qui se bougent, qui sont ouverts d’esprit, qui font en sorte que les choses s’accomplissent tout simplement. Et ça m’a encouragé à aller dans le sens du partenariat.

Ensuite, j’ai demandé la question à mes amis entrepreneurs autour de moi, y compris à mon groupe mastermind. Ils m’ont tous dit que c’est une super opportunité.

Après avoir lu le contrat, je me suis dit que j’allais me lancer.

C’était parti et ça valait le coup déjà comme expérience pour découvrir un peu ce monde des médias traditionnels, découvrir une agence de pub, comment ça fonctionne, etc.

J’avais fait déjà pas mal de présentations avant, mais jamais dans le style Ted en apprenant quasiment par cœur une présentation de 10 minutes.

En plus, c’est aussi l’occasion de rencontrer les autres speakers qui, de ce qu’on m’avait dit, avaient l’air vraiment très intéressant. Et surtout, je me suis dit que c’est l’occasion pour moi d’avoir une nouvelle exposition, de toucher de nouvelles personnes.

Je ne pensais pas que ça allait faire une différence énorme dans mon business en tant que tel, ça, c’est sûr parce que ça reste une pub. On ne fait pas vraiment attention aux publicités. Déjà moi, je ne regarde plus la télé depuis des années.

Je ne pensais pas que ça allait apporter énormément de nouvelles personnes. Par contre, je pensais que ça allait peut-être impacter ma communauté.

D’ailleurs, vous avez été très nombreux à réagir. Ça serait un des éléments supplémentaires pour m’aider dans la promotion de mon livre. Finalement, c’est ça qui me tenait le plus à cœur.

Il y avait une rémunération de promise pour participer à cette conférence. Je ne peux pas vous la partager parce que dans mon contrat, c’est interdit. C’est marqué que c’est confidentiel.

Mais je peux vous dire que c’est complètement ridicule par rapport à ce que je gagne déjà avec mon entreprise. Donc, ce n’est vraiment pas pour ça que je l’ai fait.

J’ai vraiment résonné en termes d’impact, de finalement toucher un maximum de personnes pour les aider un maximum.

Et donc, j’ai donné mon feu vert. C’était pendant que j’étais en Thaïlande. L’évènement a été décalé plusieurs fois. Tout s’est groupillé en même temps.

Et moi qui prône le fait de faire du 20/80, de ne pas négliger sa qualité de vie, tout ça, quand même pendant un mois, j’ai bossé énormément parce que, un, je préparais mon lancement de Blogueur Pro qui avait des vidéos qui étaient vraiment d’une qualité largement supérieure à celles des années précédentes, comme vous l’avez peut-être vues.

Et puis surtout, je devais rendre mon bouquin parce que ça faisait trois ans et demi que je l’écrivais. Il fallait absolument que je le rende pour une certaine date pour que tout soit prêt pour sa sortie le 23 septembre.

En fait, j’étais en retard par rapport à mon manuscrit et je m’étais mis d’accord avec la personne qui me coachait pour cet évènement de travailler déjà une première présentation et de lui faire une présentation en live sur Skype.

Et le problème, c’est que le jour où je devais faire cette présentation sur Skype, c’est là où j’ai mis la touche finale à mon manuscrit avec 4 jours de retard. Autrement dit, je n’ai pas eu le temps du tout de préparer ce premier appel Skype.

La conférence avait eu lieu mardi et c’était le jeudi, juste avant. Donc, il ne me restait plus beaucoup de temps. Mais j’étais confiant parce que j’avais déjà fait pas mal de présentations et je savais que je n’avais pas besoin d’une préparation absolument énorme.

Par contre, quand j’ai dit à mon coach que je n’ai pas eu le temps de préparer parce que je viens de terminer mon bouquin, il n’était vraiment pas rassuré et il m’a dit : il y a une chance quand même que ING panique un peu et qu’ils te disent qu’ils ne souhaitent pas continuer.

J’ai dit : tant pis, ma priorité, c’était le bouquin. Je ne pouvais pas faire autrement. Je peux quand même te faire un truc en live là pendant 10 minutes en reprenant les bullet points de ce dont je voulais parler que j’avais faits. Et je vais le faire en live.

J’ai enregistré mon écran et je lui ai envoyé la vidéo pour qu’il la donne à ING.

Ça a suffi à rassurer ING parce que comme j’ai l’habitude de faire des présentations, la prestation était déjà suffisamment correcte sans aucune préparation pour que tout le monde se dise que je vais assurer.

Le lendemain, j’ai commencé à réviser en parlant tout seul, à faire des présentations chez moi de cette conférence de 10 minutes.

On a refait un Skype call vendredi. Ensuite, lundi, je suis allé à Paris pour faire une répétition chez DDB, pour faire un truc en live. Et le mardi, deux heures avant l’évènement, j’ai fait une autre répétition, cette fois sur scène avec tous les éléments comme si c’était la vraie.

Au final, j’ai dû la réviser une bonne vingtaine, c’est-à-dire la dire vraiment de A à Z une bonne vingtaine de fois. Donc, ça représente quelque chose comme 4 heures de travail. Ce n’est vraiment pas énorme.

Vous êtes très nombreux à me dire que j’avais une belle performance. C’est aussi mon sentiment et celui d’ING puisqu’ils m’ont choisi parmi les 4 speakers qui passent en ce moment à la télé.

Je suis très content même de ma performance générale sur cette conférence. C’était vraiment une excellente expérience de se préparer à faire ce type de conférence qu’encore une fois, je ne l’ai jamais fait.

De manière générale, je suis très heureux d’avoir participé à cet évènement parce que rien que déjà par les rencontres que j’ai faites, les autres intervenants ont tous choisi vraiment de changer de vie complètement.

En plus, c’est complètement dans ma thématique de l’état d’esprit, la dynamique que j’essaie de partager via ma chaîne, mes blogs, etc.

Je me suis retrouvé avec des âmes sœurs quelque part, des gens absolument extraordinaires qui ont fait des choses extraordinaires. Et je pense que pour certains, il y a une amitié qui commence à naître. Donc, rien que pour ça, je suis vraiment très content.

J’ai rencontré des gens vraiment très intéressants chez DDD, chez ING. Ça m’a permis de voir un peu l’envers du décor de tous ces trucs-là.

Donc, je trouve que c’est une opération extrêmement positive qui m’a appris beaucoup de choses, qui m’a fait grandir un peu, qui m’a permis de rencontrer des gens au top, et aussi de faire une conférence sympa que j’ai pu partager avec vous et peut-être qui a, du coup, inspiré d’autres personnes.

En plus, votre réaction a été de manière générale ultra positive. J’ai eu très peu de commentaires négatifs de votre part.

Il y a eu, je crois, trois personnes à tout casser qui m’ont dit : ce n’est vraiment pas cool que tu associes ton image à celle d’une banque.

Vous avez peut-être vu aussi la vidéo d’une minute quarante-deux que j’ai fait, qui résume un peu ma vie, mon message. Elle est sortie au moment même où la pub télé a commencé à passer.

Quelqu’un m’a dit dans les commentaires : en fait, tu fais croire que c’est toi qui as fait la vidéo, mais en fait, c’est ING qui l’a fait pour toi.

J’ai compris pourquoi elle avait fait cette confusion, parce qu’effectivement, c’est sorti en même temps. Mais là, c’était vraiment un pur hasard des calendriers parce que j’avais déjà pensé à faire cette vidéo largement avant.

C’est moi qui ai écrit le scénario, qui fais le script, etc. C’est moi qui ai choisi le réalisateur qui a fait cette vidéo. ING n’a absolument rien à voir là-dedans. C’est juste le hasard.

Et là en l’occurrence, le hasard a bien fait les choses puisque cette vidéo rejoint le message que je partage et qui est partagé dans cette pub : que la qualité de vie, c’est important, et que c’est important d’avoir une entreprise qui soit au service de notre vie plutôt que notre vie soit au service de notre entreprise.

Donc, à part ces quelques commentaires négatives, vous êtes une écrasante majorité qui me suit depuis X temps, quelques mois ou quelques années pour certains, qui a trouvé génial cette présentation.

Je vous remercie beaucoup pour votre réaction, vos remerciements et vos encouragements. Ça me touche vraiment, ça me fait vraiment chaud au cœur.

Au-delà de ça, là je passe quelques semaines de vacances à Paris. Cela fait une dizaine de jours que j’y suis.

Et comme je vous le dis, on voit que c’est une pub parce qu’effectivement, les gens ne me connaissent pas. Ce n’est pas parce que je passe à la télé régulièrement sur toutes les chaînes et à des heures de grande écoute que les gens sont très attentifs à une pub.

J’ai croisé beaucoup de français et personne ne m’a reconnu, en tout cas, qui est venu me voir et dire m’avoir vu dans une pub. Ça n’a pas tant d’impact que ça.

Après, l’impact sur le trafic, c’est que sur mes blogs, au début, il y avait près de 250 visites par jour supplémentaires. Aujourd’hui, on est plus autour d’une centaine en plus.

C’est bien. Mais étant donné mon trafic, rien que cette chaîne fait 300 000 vues par mois, ce n’est pas non plus quelque chose qui transforme complètement mon business. C’est un petit apport appréciable.

Pour beaucoup d’entre vous, ça vous a fait plaisir de me voir à la télé et ça s’arrête là. Ce n’est pas quelque chose qui est renversant pour ma vie ou pour mon business.

Mais encore une fois, je suis très content d’avoir fait cette expérience. Ça m’a permis de rencontrer des gens géniaux et de découvrir plein de choses.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂