Comment INTÉGRER mon MASTERMIND :)

Si vous êtes entrepreneur et avez déjà un business établi qui réalise au moins 50 000 euros par an de CA, cliquez ici pour déposer votre candidature pour le groupe mastermind :
http://olivier-roland.tv/mastermind-OR/

– La vidéo « Comment construire votre MARQUE et créer votre UNIVERS, par Edith Lassiat » :
https://www.youtube.com/watch?v=kQYJSh5sdus&list=PLlNaq4hbeacRjWfmS4YP89UeXatvmgkxy

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

Crédits images :
– Kevin Dooley
https://www.flickr.com/photos/pagedooley/7007372771/in/photolist-bFdBMV-4YvGgQ-4R4eTp-btvC23-5bPtgC-8LF4rf-4Pf9zs-n6UhRg-CCX4ya-5DSpHN-qmK4LN-6jCd5J-oz6d8X-5ksXpy-yB4Jne-7ygH9A-ykeLVG-5jLr7n-9NWamP-i3Moje-8PW6NS-acmwHs-8rjRzu-pZqYj6-e3htQG-5CoVA2-qpxs5z-7JEs2w-ax5ysq-96qKi1-9k1xXR-9GyCrv-3FC4NC-4gQqyg-fRW8cT-5HPxdS-6dcE1t-5Y3Nra-3MMCkd-61aPi5-4iXmpK-pnygZQ-9w3Fez-5paGRM-CTXCEm-pBVZxg-bqAL6q-n3WeVR-nYTiDf-8jecv1
– The Natural Step Canada
https://www.flickr.com/photos/36238874@N02/9819156864/in/photolist-fXFKf1-4fQqin-8txPXP-oTt9c8-q61EDb-77suBh-rr7FaD-5uKeSz-kMMGeF-91pfh1-ayFuVa-gE6o8-drYCx-529krR-aDxLLE-8Zwee6-hK3mPS-5dheex-f7FHpT-gx24R-dxbSuv-9gXesF-oCTpP3-a7ynkh-e8nRw2-CQ4DRx-hhq3rX-uGkw3e-4YHp2t-69cPqC-5NUtT1-2Bxryh-pj1ZCS-vakXvp-qfZkr-ecC4pp-mEYqR6-8E1HBp-8GLvBk-9owXVL-aWaTEK-72eJ5Y-4vvyMd-p4zEUB-wxNbE-dxxKLk-5gVzK-7AGorj-3Za1Bh-qh5bBL
– Jeff Walker
https://www.youtube.com/watch?v=kkzG58NPyy8
– Laurent Breillat, Apprendre la photo
http://apprendre-la-photo.fr/a-propos/

https://www.youtube.com/watch?v=zwR33d9Bhhk

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Comment INTÉGRER mon MASTERMIND 🙂 » :

Olivier Roland : Je viens de terminer la deuxième rencontre de mon groupe mastermind, et comme pour la première fois, c’était vraiment extraordinaire.

Du coup, je vous propose d’intégrer à mon groupe mastermind si vous faites partie des gens que je recherche.

Je vais donner les critères qu’il faut respecter pour pouvoir participer et je vais vous expliquer aussi à quoi ça sert d’intégrer à un groupe mastermind.

A la base, un groupe mastermind est un groupe d’échange, de soutien, une tribu, carrément une nouvelle famille quand c’est bien fait.

Le concept, c’est tout simplement de briser l’isolement qui caractérise la plupart des entrepreneurs pour pouvoir échanger les bonnes choses comme les choses les plus difficiles qui nous arrivent, pour partager les bonnes pratiques qu’on a trouvées et qui sont efficaces dans notre entreprise, et puis apprendre celles des autres.

En gros, progresser plus loin ensemble que chacun tout seul dans notre coin.

Jusque-là, je suis très content de la qualité du groupe mastermind que j’ai réussi à créer. C’est le tout début évidemment, et ça va encore s’améliorer.

Mais j’ai été très exigeant sur la qualité des gens qui sont dans ce mastermind.

Aujourd’hui, on a des entrepreneurs d’exception qui sont à différents stades de leur projet entrepreneurial, mais qui en sont tous des entrepreneurs chevronnés qui ont beaucoup de choses à apporter au groupe. Chacun en retire vraiment beaucoup.

Le programme de mon mastermind est très simple. Il s’agit de trois rencontres par an qui se passe un peu partout dans le monde : la première rencontre a eu lieu à Phœnix aux Etats-Unis, le deuxième ici à Bangkok, la troisième aura lieu à Lisbonne en début juillet.

Ensuite, sans doute que la rencontre d’octobre aura lieu également aux Etats-Unis, la rencontre janvier-février 2017 quelque part en Asie.

Je pense que je vais garder cette séparation Etats-Unis, Europe et puis Asie.

Pourquoi faire cela à l’étranger ?

Tout simplement parce que ça accompagne cette sortie zone de confort qu’est le mastermind.

Ça accompagne le fait qu’on rentre dans un autre univers, qu’on dépasse ses croyances limitantes et qu’on progresse tous ensemble plus loin que si on est tout seul dans notre coin.

Et ça passe aussi par aller dans un environnement où on découvre une nouvelle manière de fonctionner, on découvre de nouvelles normes et on se rend compte que ce qu’on nous a décrit comme étant des choses immuables ne le sont pas forcément.

Donc, vous avez trois rencontres par an et un groupe d’échange par email qui vous permet d’échanger en permanence dès que vous avez un problème, une joie, une peine à partager.

Vous pouvez le faire dans le groupe. Vous pouvez demander de l’aide auprès des entrepreneurs de talent qui le composent.

Par exemple, on a un homme qui a eu un gros problème avec quelques-uns de ses clients. Il a partagé cela avec le groupe et ça l’a aidé à dépasser ce problème.

Ce n’est pas juste pour partager ce qui est bien. C’est aussi pour avoir du soutien quand on a besoin. Et si vous êtes entrepreneurs, vous savez que parfois ce n’est pas facile.

Quand on est entrepreneur même si on a une super équipe, même si on est très bien intégré avec les salariés, on est toujours un petit peu seul parce qu’on reste toujours le patron et on a surtout une responsabilité que nos employés n’ont pas.

Même quand on est associé, il y a toujours une forme d’isolement parce que, à qui on parle des problèmes qu’on a avec notre associé ?

Souvent, avoir un associé, certes ça permet de résoudre quand même le problème et ça en emmène d’autres. Ce n’est jamais tout rose à 100% une relation avec un associé.

D’ailleurs, un des membres du mastermind nous avait parlé entre autres de quelques problèmes qu’il avait eus avec un de ses associés et on l’a aidé à le résoudre, à mieux gérer cela.

Donc, on rompt l’isolement. On a une véritable nouvelle famille. En tout cas, c’est l’objectif que j’ai.

J’entame la sixième année de mon appartenance au groupe mastermind de Jeff Walker. Aujourd’hui, j’ai des amis incroyables, des amitiés incroyables qui sont nés de ce groupe.

J’ai des amis extraordinaires non seulement de par leurs talents d’entrepreneur, mais aussi de leurs qualités d’être humain. Je sais que j’ai une nouvelle famille.

Dès que j’ai un problème, je peux écrire à ce groupe, voire contacter certains de ses membres directement et avoir des conseils, un soutien déjà psychologique, émotionnel. Ça fait toujours plaisir. Mais surtout des conseils concrets.

– Trois rencontres par an

– un groupe d’échange par email qui vous permet d’avoir accès en permanence au groupe et il y a énormément de valeurs qui sont données dans un groupe par email comme cela

– un coaching téléphonique par mois avec moi et les autres membres du groupe, donc, les mois où il n’y a pas les rencontres

– un accès total à mes formations

En plus, il y a aussi les piña coladas et le soleil puisqu’on va dans des endroits où il fait toujours beau : dans le sud des Etats-Unis en octobre-novembre, en Asie en janvier-février et en juin-juillet quelque part en Europe.

Ce mastermind n’est pas pour tout le monde. Il y a des critères pour pouvoir l’intégrer.

Le tout premier, c’est celui qui est le plus important. Vous devez être à un niveau dans votre business où il vous suffit d’appliquer un seul conseil par an pour que l’investissement soit rentabilisé, parce qu’un mastermind comme ça n’est pas gratuit. C’est un certain investissement.

Pour info, le mastermind de Jeff Walker aujourd’hui, c’est 34 000 dollars par an. Le mien, comme c’est la première année, ce n’est pas encore un investissement de ce niveau-là. Mais il faut quand même investir un minimum, et il faut être présent dans le groupe, dans les appels coaching, dans les rencontres.

Ce n’est pas obligé de venir à chaque truc, mais de venir un maximum, c’est le mieux.

C’est un investissement. Et si en appliquant ce conseil, vous n’allez pas le rentabiliser, sans doute que ce n’est pas le moment. Il faut d’abord développer votre entreprise, votre business. On en parlera ensuite.

Ça se traduit par une règle très précise : je n’accepte pas d’entrepreneurs qui font moins de 50 000 euros de chiffre d’affaires par an aujourd’hui. En sachant que concrètement, aujourd’hui, il n’y a personne dans le groupe qui fait moins de 100 000 euros de chiffre d’affaires par an.

Ça ne veut pas dire que je n’accepte pas ceux qui font moins de 100 000 euros. Mais pour l’instant, dans tous les gens que j’ai acceptés, il n’y avait pas de personnes qui font moins de 100 000 à part une personne qui est dans une situation particulière puisqu’elle avait vendu son entreprise qui fonctionnait avant, elle est partie dans un nouveau pays pour complètement refaire sa vie. Donc, j’estimais que c’était courageux, et que comme elle avait des réserves qui venaient de cette vente d’entreprise, ça ne me posait pas de problèmes. Mais c’est vraiment l’exception qui confirme la règle.

Ensuite, il faut être dans le partage.

Je ne peux pas accepter de gens qui sont là juste pour prendre dans un mastermind, mais aussi des gens qui sont là pour apporter parce que la force d’un mastermind, c’est la force de ce que chacun donne dans le groupe. C’est cela qui fait que c’est un groupe qui va permettre à chacun de ses membres d’aller beaucoup plus loin. Chacun va partager certes ses peines, mais aussi ce qui fonctionne pour lui et donner ses meilleurs conseils pour permettre à chacun de ses membres de progresser.

On est 12 membres. On a vraiment des entrepreneurs d’exception : Laurent Breillat qui est le blogueur d’Apprendre la photo.

On a d’autres membres. On a quelqu’un qui est dans la musique, qui a un label musical. On a quelqu’un qui a une entreprise dans le recrutement. On a deux personnes qui sont dans le conseil patrimonial entre autres parce qu’ils ont d’autres activités. On a une personne qui est dans la gestion des peurs.

On a un panel très divers de compétences et les chiffres d’affaires vont de 100 000 euros à aux alentours de deux millions d’euros, avec des temps de travail aussi parce qu’il n’y a pas que l’argent qui compte. Ce qui est important aussi, c’est la qualité de vie.

J’ai fait vraiment très attention en sélectionnant les membres, à prendre des gens qui soit ont déjà une qualité de vie importante avec leur entreprise, soit ont comme objectif d’atteindre une certaine qualité de vie et qui n’oublient pas que finalement, l’argent, c’est bien. Mais si derrière, on n’a pas le temps d’en profiter, ça ne sert pas à grand-chose.

En termes de temps de travail, cela va de 10 heures par semaine, le rythme de vie d’un entrepreneur stressé. Mais avec comme objectif de pouvoir diminuer ça.

Si ça vous intéresse, si vous êtes un entrepreneur dynamique, que vous pensez qu’être dans un groupe d’entrepreneurs dynamiques va vous aider à aller plus vite, plus loin, que vous pouvez apporter quelque chose et si vous faites au moins 50 000 euros, dans ce cas-là, répondez au questionnaire. C’est votre candidature.

Je vais déjà faire une première sélection par rapport à ce questionnaire. Ensuite, mon assistante va vous contacter pour qu’on ait un entretien téléphonique qui durera à peu près entre trois quart d’heures et une heure, et qui va me permettre de déterminer si le mastermind est fait pour vous et vous êtes fait pour le mastermind.

J’en profite pour vous dire que l’investissement nécessaire pour ce mastermind augmentera prochainement. C’est la dernière fois que j’ouvre ce mastermind à l’investissement que je propose aujourd’hui.

Et il y a un principe de base dans un mastermind. On n’augmente pas le tarif des membres historiques parce qu’ils ont la culture du mastermind. Ils étaient là. Puis, c’est aussi pour récompenser le fait que ce soit des pionniers.

Moi, par exemple, dans le groupe de Jeff Walker, je paie un tarif inférieur au tarif de 34 000 dollars qui est demandé aujourd’hui parce que j’étais un des premiers inscrits. Dès la première année, je faisais partie du groupe.

Je laisse la parole à Edith Lassiat, une entrepreneuse hors pair qui était responsable marketing du grand groupe comme Yves Saint Laurent et Cartier pendant des années, que j’ai invité en tant que conférencière, intervenante extérieure sur les aspects de branding et de personal branding.

Vous allez voir la réaction qu’elle a eue quand elle a découvert ce mastermind.

Edith Lassiat : Bonjour. Je suis Edith Lassiat. Je suis la coach des femmes solaires et je reviens d’un mastermind VIP d’Olivier Roland. Nous étions à Bangkok.

J’ai vraiment envie d’offrir à Olivier ce témoignage spontané parce que je viens de descendre de l’avion il y a quelques heures. Je suis posée chez moi, et j’ai eu le temps de penser à toute cette densité de matière que nous avons reçu et j’ai essayé de me poser la question pourquoi ça a été aussi dense et aussi riche ?

Je me suis rendu compte qu’une des premières qualités d’Olivier a été de réunir une sélection d’entrepreneurs et de personnes vraiment d’extrême qualité.

Tant en termes d’expérience, d’expertise, de compétence, d’historique issu du web ou pas, tous ont un niveau d’engagement et de réussite qui est transférable, transposable et qui leur donne des qualités d’échanges avec les autres extrêmement riches.

L’autre paramètre dans la qualité de sélection des participants du mastermind, c’est la qualité humaine.

J’ai compris à quel point Olivier était attaché à ce que les personnes qui feront partie de ces groupes de haut niveau aient toutes une bienveillance, une capacité d’accueillir l’autre qui nourrit la qualité des échanges sur place.

C’est très bien organisé. Les journées sont denses, bien rythmées avec des parties un peu gymniques, un peu de musique. On est dans le tonus, l’énergie. Et surtout, on est amené à intervenir les uns par rapport aux autres.

Pour que ça soit riche, il est important que chacun puisse se poser sans masque en exposant ses difficultés, ses questions. Pour ça, la qualité des intervenants tant sur le plan encore une fois de contenu que des qualités humaines est déterminante.

Et là, chapeau, bravo Olivier.

On pouvait tous y aller en grande bienveillance, en grande transparence et on a pu se mettre à nu dans des conditions vraiment intéressantes qui nous ont permis de comprendre parfois derrière les problématiques stratégiques ce qui pouvait être plus de l’ordre du mindset, c’est-à-dire de notre état mental ou de nos peurs ou de nos zones aveugles.

L’organisation est parfaite, y compris dans les à-côtés. C’est-à-dire que vraiment, on se sent pris en main et on a pu découvrir Bangkok, on a pu avoir des heures hors travail ensemble extrêmement riches : les heures sur le bateau, les tuks-tuks, les marchés aux fleurs, les temples de Bouddha.

On a eu au-delà du travail des récréations très denses, très vivantes qui nous donnent encore plus d’énergie et de plaisir.

Le seul regret que j’ai, c’est que ce soit terminé. Donc, j’ai hâte de te retrouver Olivier ainsi que tout le groupe.

C’est vraiment un mastermind de très grande qualité. Je te félicite.

J’en ai fait beaucoup dans ma vie et je dois dire que tu es dans le top qualité. Merci.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂