Comment GÉRER les conseils CONTRADICTOIRES ? (Et choisir un MENTOR plutôt qu’un autre)

Aujourd’hui je partage avec vous comment GÉRER les conseils CONTRADICTOIRES ? Et sa question corollaire, comment choisir un MENTOR plutôt qu’un autre ?

► Obtenez gratuitement mon livre « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog » en cliquant ici ! 🙂
http://olivier-roland.tv/livre-offert

Je prends l’exemple d’une femme qui est venue me voir lors d’un séminaire d’Aurélien Amacker en proie à un conflit, à propos d’un conseil contradictoire entre Aurélien et moi.

Je vous résume ma réponse sur ce qu’il faut faire dans ce genre de situations 🙂

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

La vie est parfois trop complexe. Pour atteindre un seul objectif, il peut y avoir mille et une approches différentes pouvant même être contradictoires, et on se retrouve alors paralysé dans l’inaction ne sachant plus quelle méthode suivre. C’est ce dont Olivier Roland tient à expliquer aujourd’hui dans cette vidéo.

1 – Créer 1, 2 ou 3 blogs : L’idée de cette vidéo m’est venue lors d’un séminaire d’Aurélien Amacker sur le blogging auquel j’ai assisté et participé. Une femme est venue me voir pour me demander pourquoi il y a un conflit entre les conseils que je donne et ceux d’Aurélien. Ce dernier recommande notamment de créer un seul blog au démarrage et de le faire réussir avant de créer un deuxième. Quant à moi, je recommande de créer 2 ou 3 blogs dès le début en sachant qu’il faut publier un article par semaine et promouvoir les articles en question. Au bout de 3-6 mois, vous prenez le blog qui fonctionne le plus et vous vous focalisez dessus. C’est là que mes conseils rejoignent ceux d’Aurélien.
2 – Diversifier les expériences : La raison pour laquelle je recommande de créer plusieurs blogs en même temps est que même en essayant de minimiser les risques, on n’est jamais sûr à 100% qu’un blog va fonctionner. Ma technique permet ainsi de diversifier les expériences pour voir dans quel domaine on réussit le plus et de maximiser les chances que le blog fonctionne.
3 – Différents moyens pour une seule fin : Prenons l’exemple du self défense. Vous voulez apprendre à vous défendre en cas d’agression. Il existe plusieurs techniques ou disciplines de self-défense. Entre le kung-fu, le Krav Maga et le judo, vous avez l’embarras du choix. Même en choisissant une seule discipline d’entre elles, vous vous rendez compte qu’il y a encore plusieurs écoles et courants. En choisissant une école, les profs vont avoir des méthodes d’apprentissage différentes, etc.

https://www.youtube.com/watch?v=rzFghwHsW7E

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Comment GÉRER les conseils CONTRADICTOIRES ? (Et choisir un MENTOR plutôt qu’un autre) » :

Bonjour, ici Olivier Roland et bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Alors, je me trouve toujours à Paris sur une péniche que j’ai louée et ce que j’aimerais partager avec vous aujourd’hui, et bien c’est suite finalement à une rencontre que j’ai faite au séminaire d’Aurélien Amacker auquel j’ai participé hier puisque j’ai fait une présentation, il y avait à peu près une centaine de personnes. Et il y a quelqu’un qui est venu me voir, une femme. Elle m’a dit : Ecoute Olivier, moi j’adore ce que tu fais, je te remercie beaucoup. Par contre, j’aimerais te poser une question, c’est que j’ai remarqué qu’il y a un conflit entre les conseils que tu donnes et des conseils qu’Aurélien donne. Puisque Aurélien comme moi fait une formation sur le blogging qui s’appelle « Bloguer Gagner ». Moi, je fais une formation sur le blogging qui s’appelle « Blogueur Pro ». Donc, on a beaucoup de stratégies en commun mais on a aussi des différences de point de vue.

Alors, Aurélien notamment recommande de créer un seul blog au démarrage et de vraiment essayer de le faire réussir avant d’en créer un deuxième, vraiment de mettre toute son énergie, tous ses efforts dans un seul blog pour réussir. Alors que moi au contraire, je recommande notamment à mes membres, à tous ceux qui regardent mes vidéos gratuites de créer plutôt si c’est possible deux, voire même trois blogs en même temps. Deux, voire même trois blogs en même temps en sachant qu’il faut publier au minimum un article par semaine et puis quand même promouvoir ces articles-là, sinon ça ne sert à rien.

Donc, pourquoi je recommande ça ?

Et bien tout simplement parce que mon point de vue est que même en faisant une étude de marché, même en essayant au maximum de minimiser les risques, on n’est jamais sûr à 100% qu’une entreprise, qu’un blog, quoi que ce soit va fonctionner, sinon, ça serait trop facile.

Et vous pouvez avoir parfois tout bien le titre, la ligne éditoriale, l’étude de marché, etc. et quand même le blog peut ne pas fonctionner pour différentes raisons. Donc si vous en créez deux ou trois, vous maximisez vos chances de trouver tout simplement un blog qui fonctionne dans un marché donné. Et ce que je recommande en fait, c’est au bout de trois à six mois, mais pas plus, vous prenez le blog tout simplement qui fonctionne le mieux et vous vous focalisez dessus. C’est là où je rejoins Aurélien dans le sens où il ne faut pas disperser ses efforts non plus, mais il faut quand même au début expérimenter un petit peu dans différents domaines pour voir s’il n’y en a pas un qui accroche plus que d’autres.

Donc, cette femme est venue me voir. Elle nageait dans la confusion un petit peu, enfin peut-être pas nager mais elle était un petit peu dans la confusion. Et puis, elle me dit : Olivier voilà, qu’est-ce que je fais entre ces deux conseils-là parce que c’est contradictoire ? Comment je fais ? Et puis, vous êtes tous les deux des experts en blogging, alors que faire ?

Alors, je lui dis : Ecoute. C’est normal qu’on ait parfois des conseils qui sont contradictoires. Je veux dire, prenons un exemple tout simple. Imaginons que tu veuilles apprendre à savoir te défendre en cas d’agression. Et du coup, tu vas vouloir prendre des cours de self-defense. Et bien, pour faire ça, t’as un objectif précis à savoir, voilà : en cas d’agression dans la rue, par exemple, je veux être capable de pouvoir me défendre pour ne pas être une victime qui n’a aucun pouvoir en fait.

Donc à partir du moment où t’as tes défis, cet objectif, tu vas te mettre en quête des différentes choses que tu dois apprendre pour pouvoir atteindre cet objectif. Et tu vas te rendre compte que tu as des tas de méthodes possibles pour atteindre cet objectif-là. Par exemple, tu peux faire du krav maga, tu peux faire du silat defense system, tu peux dire que tu peux faire du Kung Fu ou apprendre, je ne sais pas moi, d’autres techniques de combats qui ont tous des noms différents et qui sont très différentes entre elles. Pourtant, elles ont toutes le même objectif à savoir apprendre à te défendre toute seule. Au-delà de ces différences déjà de disciplines qui ont d’énormes différences entre elles, au sein même d’une discipline, tu vas avoir aussi beaucoup de différences. Dans le silat, tu vas avoir différentes écoles, c’est-à-dire des différents courants qui vont aborder cette discipline de manière différente. C’est la même chose dans tous les arts, dans tous les sports. Par exemple dans le judo, dans le karaté, le taekwondo, vous avez des tas d’écoles différentes qui vont avoir des approches différentes, des méthodes différentes. Et au-delà de ça, même dans une école ou une méthode particulière, tu vas toujours avoir des différences aussi entre les différents profs. Il y en a qui vont te recommander de travailler d’abord sur certaines choses et d’autres sur d’autres, etc. Donc, vous avez des tas de manières d’arriver à vos fins la plupart du temps.

Et comment faire pour choisir une méthode particulière ?

Alors, ce n’est pas forcément évident. Je veux dire, voilà. Vous voulez apprendre à vous défendre tout seul, comment est-ce que vous allez choisir le silat defense system, le krav maga ou d’autres systèmes de self-defense. Déjà, vous pouvez aller faire un petit tour, faire un cours gratuit ou aller aux démonstrations pour voir un petit peu s’il n’y a pas un style qui vous plaît plus que d’autres, ou essayer de rencontrer les professeurs pour voir s’il n’y en a pas un qui vous accroche plus que d’autres. Tout ça, c’est des facteurs qui comptent. Vous pouvez par exemple regarder les résultats, je ne sais pas s’il y a des compétitions par exemple interdisciplinaires. Vous pouvez voir s’il y en a qui ont plus de résultats que d’autres. Alors, c’est compliqué de comparer par exemple le krav maga et le silat parce que je ne pense pas qu’ils font de compétitions tous les deux. Puis en plus, comme c’est vraiment du self-defense, c’est compliqué puisqu’ils ne font pas des vrais bastons parce que sinon, ils en tueraient des gens quoi.

Par exemple, c’est plus facile de comparer deux méthodes de karaté puisqu’on peut voir quels sont les gens qui gagnent finalement au championnat de karaté. Et aller comparer l’efficacité du karaté versus le Kung Fu, comme souvent ils ne se rencontrent pas, et bien c’est compliqué. Bon, bref, ce n’est pas toujours facile mais il faut essayer de réunir un maximum d’indices. Mais surtout, ce que je vous le dis, à un moment, quand tu as choisi un prof, tu suis absolument à la lettre tout ce qu’il te dit.

Comme je vous le disais, si tu vas voir le sage en haut de la montagne, que tu as parcouru mille péripéties et que voilà enfin, tu arrives en haut en haut de la montagne et que tu as ce sage-là qui est prêt à te donner des cours, et qui commence à te donner, à te dire tu dois faire ci et faire ci et faire ça. Et tu dis : Ah mais oui ! Mais je ne sais pas parce qu’il y a l’autre sage de l’autre montagne qui dit qu’il ne faut pas faire ça comme ça, blablabla. Le sage de la montagne va te dire : écoute, t’es gentil mais tu t’en vas parce que si tu ne veux pas suivre mon enseignement, ça ne sert à rien.

A partir du moment où vous avez choisi un prof, une méthode, vous devez vous y coller absolument. C’est extrêmement important, pourquoi ? Parce que vous êtes débutant, vous ne comprenez rien. Et c’est normal. Quand on démarre quelque chose on ne comprend rien. On ne sait pas ce qu’il faut faire, on ne sait pas le faire d’une manière efficace. Donc, il faut suivre parce que vos professeurs, vos maîtres etc., vont être beaucoup plus expérimentés que vous. Ils vont aussi avoir une démarche pédagogique. En tout cas, pour les bons. Et ils savent des tas de choses que vous ne savez pas, ils vont vous aider à progresser.

C’est seulement quand vous aurez atteint un certain niveau que vous pourrez vous permettre d’emprunter à différentes écoles, essayer de faire votre propre style. Et c’est là où vous pouvez commencer à devenir vraiment bon, à transcender un petit peu les styles.

Par exemple, une des grandes qualités de Mozart notamment c’est que son père, en fait, quand il était tout petit, l’a fait voyager partout en Europe, et qu’il s’est inspiré de tous les styles existants. C’était vraiment comme une éponge. Mozart, en plus, il a commencé extrêmement jeune. Et ce qui fait justement la qualité, l’originalité de son style c’est qu’il emprunte et il sait en fait s’inspirer de tout un tas de courants de musique différent et les mixer dans sa propre saveur finalement.

Donc, ça, c’est ce qu’on appelle finalement la maîtrise. C’est qu’on est capable justement de mélanger différents styles pour créer le sien propre mais au début, vous n’avez pas les moyens, les capacités, les connaissances, l’expérience pour faire ça. Donc, il faut suivre à la lettre ce que vous dit le prof. Donc, si vous suivez un prof qui vous dit telle chose, au moins testez son approche, voyez si ça fonctionne pour vous. Et éventuellement si ça ne fonctionne pas, vous pouvez essayer les conseils de quelqu’un d’autre ou d’une autre méthode.

Mais voilà, la vie est complexe. L’univers est complexe. Il y a énormément de manières d’arriver à un même objectif. Vous allez parfois tomber sur des conseils comme ça qui sont contradictoires entre eux, entre pourtant des gens qui ont tous les deux atteint beaucoup des résultats extraordinaires, ou en tout cas plus importants que les vôtres. Et voilà, ce n’est pas toujours facile de choisir. Avec ce que j’ai partagé avec vous aujourd’hui, ça va je pense vous donner des pistes concrètes pour bien pouvoir gérer ce genre de situation à l’avenir parce que finalement, il n’y a rien de pire que ça, que de se retrouver le cul entre deux chaises et de rester paralysé dans l’inaction parce qu’on se dit : Mon Dieu, mais qu’est-ce que je fais, il y en a un qui dit ça, l’autre qui me dit ça. Il faut à un moment choisir. C’est toujours mieux de toute façon de choisir même une méthode imparfaite et de la suivre, que de ne rien faire, en restant assis, le cul entre deux chaises en disant : comme c’est contradictoire, je ne fais rien.

Bon voilà, c’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Donc, merci d’avoir regardé cette vidéo. Comme d’habitude, pour recevoir gratuitement mon livre « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog », qui vous donne justement toute une méthode, toute une stratégie pour créer ou développer votre business sur Internet avec votre blog, vous cliquez sur la couverture qui apparaît ici, ou sur le lien qui apparaît là, vous laissez votre prénom et votre email et je vous envoie le livre immédiatement. C’est comme ça, c’est gratuit.

Et puis, comme d’habitude, j’ai aussi besoin de votre feed-back. Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « j’aime » juste en dessous et partagez-la. Si vous n’avez pas aimé, cliquez sur « je n’aime pas » et puis ne la partagez pas.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. À demain pour la prochaine. Au revoir !

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂