Comment être PLUS HEUREUX en FAISANT MOINS et en disant NON (36/365)

► Rejoignez des milliers d’entrepreneurs et de rebelles intelligents en vous abonnant à ma chaîne : http://bit.ly/abo-OlivierRoland

► Obtenez gratuitement mon livre « Soyez Zen et Heureux » en cliquant ici ! 🙂
http://olivier-roland.tv/zen-et-heureux-offert

– La vidéo « L’ERREUR ultra COURANTE que font PLEIN d’entrepreneurs et qui FREINE votre succès (23/365)  » : https://www.youtube.com/watch?v=3J_MWUArLcM&list=PLlNaq4hbeacRjWfmS4YP89UeXatvmgkxy

► Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

► Qui suis-je ?

Découvrez mon histoire en 1 minute 41 : http://bit.ly/MonHistoire

A 18 ans, j’ai décidé de quitter l’école pour créer ma première entreprise. Je n’avais qu’une envie : être libre. Après avoir surmonté de nombreux obstacles, j’ai réussi à mettre mon entreprise au service de ma vie, plutôt que d’avoir une vie au service de l’entreprise… Aujourd’hui, je voyage 6 mois par an et j’inspire des milliers d’entrepreneurs et de créateurs à être plus libres et plus heureux.

Que vous souhaitiez changer de vie, réussir sur Internet ou tout simplement devenir une meilleure personne, ma chaîne vous y aidera. Chaque jour, vous trouverez une nouvelle vidéo inspirante pour vous aider à vivre une vie plus riche.

https://www.youtube.com/watch?v=t34QXpLWeos

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Comment être PLUS HEUREUX en FAISANT MOINS et en disant NON (36/365) » :

Je suis rentré du Portugal et il y a un ami qui est venu me visiter de France. Il est arrivé le samedi à 9 heures du matin à la gare.

Et le problème, c’est que la veille, il y avait un ami polonais qui est un auteur de roman qui repartait en Pologne pour y vivre plusieurs années. Donc, il a fait une soirée.

On s’est tellement amusé avec ses amis que la soirée a fini à 6 heures du matin. Et j’étais encore là quand la soirée s’est finie.

Je suis quand même allé me coucher. J’ai dormi deux heures. Je suis allé voir mon ami et j’étais complètement en mode zombie pendant toute la journée.

Quand je suis arrivé le chercher à la gare, il était au courant. Il m’avait pris un gros verre de café. La journée s’est bien passée et j’avais prévu pour lui via un ami d’aller dans une boîte qui est assez connue.

J’ai dit à mon ami Christophe qu’on va y aller parce que j’ai demandé à mon pote de nous avoir cette entrée VIP et qu’il m’a mis en connexion avec son propre ami.

Et là, Christophe qui me regarde dans les yeux me dit : ah bon ! Parce qu’on est obligé d’y aller ? Mais je pensais qu’on était libre !

J’ai éclaté de rire quand il m’a dit cela parce que c’était pour me titiller par rapport au fait que je dis que j’enseigne la liberté. Je mets vraiment la liberté au centre de ma vie.

Je me suis dit qu’il a raison, qu’on n’est pas obligé d’y aller. Ce n’est pas une obligation.

Ça m’a fait réfléchir en me disant que c’est vrai qu’il faut faire attention à cela. On se tisse toujours des tas d’obligations dans notre vie, et il faut en avoir conscience.

Parfois, il faut savoir dire non par rapport à ces obligations pour avoir un peu plus de liberté, un peu plus de temps pour nous, pour se respecter nous-même davantage.

Et parfois, ça implique de devoir annuler des choses qu’on avait prévu. Parfois, ça implique de devoir peut-être décevoir un petit peu.

Quelques secondes après que Christophe ait dit cela, je lui dis qu’il a raison. J’ai envoyé un texto à la personne qui doit nous accueillir dans cette boîte en lui disant que j’ai dormi deux heures, que je suis en mode zombie. Plutôt que d’être là et de faire semblant d’être présent, on fera cela une autre fois tout simplement.

La personne a très bien pris cela évidemment.

Donc, posez-vous la question : quelles sont aujourd’hui les obligations que vous avez, qu’elles soient ponctuelles ou récurrentes, et dont peut-être vous aimerez vous débarrasser ou au moins réduire la fréquence ?

On se sent obligé de répondre à ces deux obligations. Mais quand on y réfléchit vraiment, on se rend compte que ce n’est pas tellement obligatoire que ça. A la base, c’est quelque chose qu’on a choisi de faire et qu’on peut aussi choisir de ne plus le faire.

Vous pouvez gagner énormément de temps, de liberté d’esprit, de ressources pour votre cerveau, pour vos émotions, pour vous ressourcer tout simplement en faisant une liste de toutes les obligations que vous avez.

C’est vrai que ça va être difficile peut-être de devoir dire à certaines personnes que finalement, vous n’allez pas faire la chose que vous vous étiez engagé. Mais parfois, il faut être dans l’inconfort pour avoir un peu plus de confort.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂