Comment devenir INFOPRENEUR et gagner de l’argent sur Internet

► Obtenez gratuitement mon livre « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog » en cliquant ici ! 🙂
<a href= »http://olivier-roland.tv/livre-offert » target= »_blank » rel= »nofollow »>http://olivier-roland.tv/livre-offert

Les blogs mentionnés dans la vidéo:
– Le blog de Laurent: http://apprendre-la-photo.fr/
– Le blog Bonne Gueule : http://www.bonnegueule.fr/
– Le blog de Nicolas : http://lameilleurecyclosportivedevotrevie.com/

– La vidéo « Comment utiliser l’email-marketing pour BOOSTER votre entreprise (même si c’est une boulangerie) »:
https://www.youtube.com/watch?v=hOvTXIbHK-k&list=PLlNaq4hbeacQso7BcO89UKoc9r0qh5kCL

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

Crédit image Nicolas Elzeard : http://lameilleurecyclosportivedevotrevie.com/

https://www.youtube.com/watch?v=H8RKn_WyuVQ

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Comment devenir INFOPRENEUR et gagner de l’argent sur Internet » :

Comment devenir infopreneur ? Autrement dit, comment gagner sa vie en vendant de l’information, du contenu sur Internet ?

Un infopreneur, c’est quelqu’un qui gagne sa vie ou qui gagne un complément de revenu en vendant du contenu, de l’information sur Internet.

Ce n’est pas n’importe quel type d’information ou des news du monde qui ont été déjà repris 10 000 fois parce que ça vient de l’AFP ou de Reuters, mais de contenu qui aide concrètement les gens à atteindre leurs objectifs.

Ça peut être des objectifs très importants qui comptent vraiment pour eux comme créer son entreprise, écrire un livre ou des choses un peu plus triviales mais qui, quand même, sont importantes aux yeux des gens. Par exemple, comment devenir un meilleur photographe, comment monter à cheval, comment enfin réussir à apprendre à bien jouer de la guitare.

L’infopreneur est celui qui choisit une thématique et, ensuite, va publier du contenu gratuit et payant pour aider les gens qui sont intéressés à progresser vers leurs objectifs dans cette thématique.

Le métier d’infopreneur est le plus beau métier du monde parce qu’on aide concrètement les gens à avancer vers leurs objectifs. D’un point de vue purement business, c’est aussi une des manières les plus « faciles » de réussir sur Internet parce que quand vous vendez de l’information, vous avez une marge beaucoup plus importante que quand vous vendez des produits physiques.

Par exemple, si vous vendez un livre numérique, que vous en vendiez 10 ou 100 000, vos coûts vont être très peu augmentés par rapport à ce volume. Vous n’avez pas de coût d’impression, ni de coût de stockage, ni de coût de distribution. Tout est entièrement numérique. Du coup, vous avez une marge qui est très élevée.

Pourtant, une information peut valoir énormément d’argent et de temps pour quelqu’un.

Par exemple, si vous êtes dans le désert et que vous croisez quelqu’un qui est perdu, qui va bientôt mourir parce qu’il n’a plus d’eau, et que vous avez une information de l’oasis qui est à 2 km de marche et que cette personne peut atteindre, si vous ne donnez pas cette information, elle va sans doute se perdre dans le désert et mourir.

La valeur que représente cette information pour cette personne est immense. Elle est incroyable. Sans doute que cette personne serait prête à l’acheter très cher. Pourtant, c’est une information qui est peut-être extrêmement connue et répandue dans votre communauté. Tout le monde sait où se trouve cet oasis. Il est sur les cartes et ce n’est pas un secret.

Mais pour cette personne qui est perdue dans le désert, qui ne vient pas d’ici, elle n’a pas cette information. Et cette information a une valeur inestimable.

Etre infopreneur, c’est partager, donner des informations plus ou moins connues à des gens qui en ont besoin. Et le business model de l’infoprenariat passe par le contenu gratuit et payant.

Nous allons avoir une sorte d’entonnoir qui va qualifier toutes les personnes qui sont intéressées par votre thématique et qui va les qualifier pour savoir celles qui veulent aller plus loin.

Admettons que vous ayez un blog sur la photographie. Vous avez des gens qui viennent d’acheter un appareil photo ou qui veulent en acheter un et qui veulent savoir comment bien les utiliser pour faire des belles photos. Le business model de l’infopreneur de la photographie va être le suivant.

D’abord, nous allons publier du contenu gratuit sous la forme d’articles, de vidéos ou de podcasts uniquement de fichiers audio. Ça va représenter le tout début de notre entonnoir.

Des personnes qui sont intéressées par cette thématique vont tomber sur nos articles, nos vidéos, nos podcasts via différents moyens : les moteurs de recherche, via Youtube, via d’autres blogueurs qui en parlent, via des liens que les gens se partagent sur des forums, sur Facebook, via les médias sociaux, etc.

C’est la première étape : le contenu gratuit qui est publié et qui va attirer les gens, qui va faire en sorte que les gens partagent ce contenu.

Ensuite, l’infopreneur dans le domaine de la photo va offrir quelque chose pour les gens qui veulent aller plus loin en échange de leurs inscriptions à sa liste email.

La liste email est vraiment vitale pour pouvoir gagner de l’argent avec de l’information. Encore aujourd’hui, l’email est le moyen le plus pertinent, le plus efficace pour toucher les gens bien loin devant Facebook, Twitter, Youtube.

C’est très important de récolter l’adresse email des gens avec leurs permissions de les contacter. Evidemment, ces personnes-là sont des abonnés quand elles le veulent.

L’infopreneur dans la photo va par exemple offrir un guide comme « 5 erreurs à ne pas commettre quand vous achetez votre appareil photo » ou « 7 secrets pour des photos magnifiques », quelque chose dont il sait qui va intéresser les débutants ou les gens qu’il vise à travers ce blog et les produits qu’il va ensuite vendre.

C’est la deuxième étape. Ce sont les gens qui sont suffisamment intéressés de recevoir le guide et que vous avez le droit de contacter de temps en temps.

Avec cette mailing list et le blog, vous allez ensuite proposer du contenu payant.

Donc, contenu gratuit en échange d’une inscription à la newsletter, et contenu payant. C’est pour les gens qui veulent aller encore plus loin.

Vous pouvez offrir par exemple un livre sur la photo. Laurent Breillat vend un livre sur comment choisir son objectif photo qui est aussi édité au format papier chez Eyrolles. Et vous pouvez aussi vendre des formations en ligne.

C’est juste un exemple de produit que nous pouvons vendre, mais là, il s’agit de produit d’information, de produit de contenu.

Par exemple, on va pouvoir vendre une formation sur comment devenir un bon photographe, comment faire des photos.

Ça peut être des formations spécialisées comme comment faire des photos de nus, comment faire des photos de paysage, comment faire des portraits, ou des formations plus généralistes comme ce que Laurent Breillat a fait « Devenez photographe accompli », par exemple.

Il a aussi une formation sur comment faire du post traitement : une fois qu’on a pris des photos, comment les traiter sur un ordinateur pour qu’elles soient magnifiées, encore plus jolies ? Il y a de nombreuses choses possibles.

On peut vendre des produits physiques si on en a envie. On pourrait décider de créer des objectifs si on a la compétence pour le faire, ou tout simplement déléguer cela à un fabricant qui va nous les vendre en marque blanche et on pourra mettre son propre logo dessus.

On peut vendre des prestations, des formations physiques, du coaching, des mastermind. Il y a beaucoup de manières de monétiser ensuite le contenu, mais aussi de vendre des produits physiques.

Un autre exemple, c’est le blog Bonne Gueule qui est un blog sur la mode masculine très connue en France. C’est un blog qui aide les jeunes hommes ou les moins jeunes à mieux s’habiller, à avoir un plus beau look.

Vous avez le contenu gratuit qui sont tous les articles, tous les vidéos qui vous partagent comment bien choisir ses vêtements, quelles sont les choses à regarder, qu’est-ce qui fait qu’un homme a du style ou pas ?

Ensuite, on peut s’inscrire à la newsletter en échange d’un guide sur le sujet. Et il y a un livre sur comment avoir un meilleur look. On a une formation sur le sujet et aussi des produits physiques puisqu’on peut acheter des vêtements qui sont créés par Bonne Gueule, des vêtements de tous les styles. Il y a même maintenant une boutique physique qui existe à Paris.

C’est le business model général de l’infopreneur. Ça passe à l’essentiel par le contenu et on est là pour aider les gens à progresser vers leurs objectifs. C’est pour ça je pense que c’est le plus beau métier du monde.

Pour les professions libérales ou prestataires de service, la clé pour devenir infopreneur, c’est de transformer ses compétences en produits.

Par exemple, si aujourd’hui, vous êtes un coach sportif comme l’était Nicolas Elzeard, un des membres de Blogueur Pro avant de s’inscrire, vous allez vous dire qu’aujourd’hui, votre job, c’est de coacher des gens qui veulent devenir meilleurs en vélo – c’est ce qu’a fait Nicolas Elzeard avant – Donc du coup, vous avez des compétences pour aider les gens à ce niveau-là.

Déjà, vous allez transcrire vos compétences en articles, en vidéos, en audios.

Ensuite, vous pouvez en faire un guide, puis un produit.

Nicolas Elzeard vend une formation sur comment devenir meilleur en vélo. Si vous faites du vélo de course, il vous partage tous ces conseils qu’il donne normalement lorsqu’il fait du coaching. Et vous pouvez l’embaucher pour qu’il vienne vous coacher directement.

Il y a de nombreux exemples de gens qui, à la base, faisaient de la prestation de service et qui ont transformé leurs compétences en produits.

Ce n’est pas possible pour tout, mais c’est possible pour une grande majorité de métiers.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂

Mot-clés utilisés pour trouver cet article :

comment devenir infopreneur, devenir transcripteur guitare, thematique infopreneur