Comment dépasser vos PEURS progressivement (ft Yabusame !)

Aujourd’hui je partage avec vous une méthode pour dépasser vos PEURS progressivement, avec comme exemple une méthode appliquée à un sport exotique qui nous vient de l’Orient…

► Obtenez gratuitement mon livre « Soyez Zen et Heureux » en cliquant ici ! 🙂
http://olivier-roland.tv/zen-et-heureux-offert

Ce sport venu de l’Orient est le Yabusame , une discipline de tir à l’arc à cheval pratiquée au Japon.

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

https://www.youtube.com/watch?v=VQzotNY_2PY

Musique : Life is beautiful

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Comment dépasser vos PEURS progressivement (ft Yabusame !) » :

Bonjour, ici Olivier Roland et bienvenue dans cette nouvelle vidéo dans laquelle je vais partager avec vous une technique pour dépasser vos peurs. Parce que dès qu’on se lance dans un challenge qui nous tient à cœur, dès qu’on pousse nos limites et qu’on sort de nos limites, on va devoir affronter nos peurs puisque par définition, sortir de notre zone de confort, ça veut dire entrer dans une zone d’inconfort. Et que très souvent, la zone d’inconfort fait qu’on va avoir peur.

Alors pour illustrer en fait cette technique que je vais partager avec vous aujourd’hui, laissez-moi vous dire comment les instructeurs d’une discipline très particulière qui nous vient de l’Orient, qui nous vient du Japon s’y prennent pour justement pour aider les élèves à dépasser leurs peurs.

Cette discipline, c’est le Yabusame. Il s’agit d’un sport qui consiste à tirer à l’arc à partir d’un cheval au galop, donc sur de cibles fixes. Alors la difficulté majeure finalement de cette discipline c’est entre autres que, en tout cas pour les débutants, pour tirer à l’arc, il faut ses deux mains. Et donc, il faut lâcher les rênes du cheval et le diriger uniquement avec les jambes. Et ce simple fait de devoir lâcher les rênes et de se concentrer sur autre chose tout en guidant le cheval avec ses jambes, ça sort de la zone de confort de beaucoup, beaucoup de cavaliers.

Alors comment font les instructeurs de Yabusame pour aider justement les personnes qui débutent à dépasser leurs peurs de devoir lâcher les rênes ? Et bien, ils leur demandent tout simplement de sortir de leur zone de confort sur d’autres choses qui sont plus facilement accessibles.

Le premier exercice que ces instructeurs demandent à leurs élèves, c’est de se tenir à genoux sur la selle plutôt que d’être assis. Ce simple fait, ça va déjà faire sortir l’élève de sa zone de confort par rapport au cheval, lui faire prendre conscience qu’il y a d’autres manières d’interagir avec le cheval que celle qu’il a appris jusque-là. Ensuite, les instructeurs vont lui demander de se mettre debout sur le cheval, tout ça en continuant à tenir les rênes. Debout sur le cheval, et ça, ça fait peur évidemment à beaucoup de personnes.

Je veux dire, moi, j’ai juste fait quelques cours de chevaux dans ma vie d’équitation et si un cheval part au galop, déjà, je flippe même en étant super accroupi comme ça sur le cheval. Alors même pour quelqu’un qui a un peu d’expériences, se mettre debout sur un cheval, c’est quelque chose qui fait vraiment peur. Mais voilà. De toute façon, les chevaux sont très dociles. Ils vont au trot. Donc si on a un peu d’expérience, normalement il n’y a pas trop de danger. Et le but encore une fois, c’est de progressivement habituer les élèves à affronter leurs peurs dans une situation où ils sont sur un cheval à sortir de leur zone de confort pour pouvoir les préparer psychologiquement au fait de lâcher les rênes et de se concentrer sur un autre objet.

C’est une méthode qui est utilisée dans quasiment tous les domaines. Tout simplement, vous allez avoir énormément de professeurs, d’instructeurs qui vont vous demander de faire des exercices où vous n’allez pas forcément comprendre la liaison. Mais souvent, le but c’est de vous habituer à quelque chose, de vous faire dépasser votre zone de confort et notamment de vous habituer à la peur pour que la peur soit disparaisse soit descende en dessous d’un niveau qui fait que c’est complètement maîtrisable.

Donc, c’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Quel que soit votre challenge aujourd’hui, quelles sont vos peurs par rapport à ce challenge et quels exercices vous pourriez mettre en place pour essayer de les dépasser ?

Par exemple, si vous êtes timides aujourd’hui et que vous avez du mal à, je ne sais pas moi, par exemple séduire le sexe opposé, pourquoi pas aller dans la rue et puis essayer d’aborder 5 personnes du sexe opposé en lui disant juste bonjour comme ça et en lui demandant l’heure, par exemple. Ce n’est pas obligé d’être quelque chose de compliqué, commencez par de petites choses. Puis progressivement, le lendemain, vous pouvez demander votre chemin. Puis après, vous pouvez carrément demander un numéro tout simplement.

Donc, c’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Alors, ce n’est pas forcément facile de faire ça soi-même. Parfois, il faut demander à un coach de nous aider à dépasser cette peur-là, à sortir de notre zone de confort, parce que toutes les zones de confort qu’on a aujourd’hui ou à un moment étaient des zones d’inconfort. Ça a été des choses qui nous ont fait peur et qu’on a dû maîtriser.

Le simple fait de marcher, c’est l’exemple typique et je pense que ce n’est pas pour rien que c’est un exemple typique, parce que c’est un excellent exemple. Le simple fait de marcher, à un moment, ça nous a fait super flipper. On ne s’en rappelle pas forcément, mais voilà. Il fut un temps où juste balader entre deux fauteuils qui étaient éloignés de deux mètres l’un de l’autre, c’est déjà toute une aventure. On était là avec les mains en avant et on marchait très, très mal, on essayait tant bien que mal de garder l’équilibre. Et puis voilà, on allait d’un objet à l’autre pour pouvoir se tenir parce qu’on avait peur de faire ne serait-ce que plus d’un mètre sans se tenir à quelque chose. Aujourd’hui, la marche est clairement dans notre zone de confort.

Et pourquoi ? Parce qu’on a affronté nos peurs et qu’on a avancé progressivement. Et c’est pareil dans tous les domaines.

Donc n’hésitez pas à prendre un professeur, un coach pour vous aider à dépasser ces peurs-là parce qu’une fois que vous aurez dépassé de manière consistante, votre zone de confort sera étendue et votre capacité à faire des choses sans en être effrayé sera largement augmentée.

Bon voilà. Merci d’avoir regardé cette vidéo. Donc comme d’habitude pour recevoir mon livre « Zen et Heureux » qui justement vous donne tout un tas de techniques pour être plus zen, plus heureux et atteindre vos objectifs dans votre vie, et bien, vous cliquez sur le lien qui apparaît là en bas de la vidéo ou sur la couverture ici. Vous laissez votre prénom et votre email et vous recevrez le livre immédiatement.

Donc, merci d’avoir regardé cette vidéo. Comme d’habitude, j’ai besoin de votre feed-back. Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur J’aime juste en dessous et puis partagez-la. Et si vous n’avez pas aimé, cliquez sur Je n’aime pas et puis ne la partagez pas. Merci. A demain pour la prochaine vidéo. Au revoir !

 

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂