Comment ce truc ENNUYEUX va vous SAUVER la VIE :)

► Obtenez gratuitement mon livre « Soyez Zen et Heureux » en cliquant ici ! 🙂
http://olivier-roland.tv/zenetheureux

– La vidéo « Une découverte INCROYABLE sur le BONHEUR 🙂 »
https://www.youtube.com/watch?v=h48K8oERfzs&list=PLlNaq4hbeacQkrbmTc4XhdHgTdt7UZhRD
– La vidéo « Comment avoir de la CHANCE : 3 secrets SIMPLES, appuyés par la science » :
https://www.youtube.com/watch?v=gnAMdsFMfCY&list=PLlNaq4hbeacQkrbmTc4XhdHgTdt7UZhRD
– Le livre « Découvrir un sens à sa vie avec la logothérapie » de Victor Frankl sur Amazon :
http://olivier-roland.tv/decouvrir-sens-vie

La recherche scientifique dont je parle dans cette vidéo : « Long-Term Effects of a Control-Relevant Intervention with the Institutionalized Aged » https://www.researchgate.net/publication/22550402_Long-Term_Effects_of_a_Control-Relevant_Intervention_with_the_Institutionalized_Aged

Crédit musical :
Title: Morning Sun
Artist: Nicolai Heidlas Music
Genre: Pop
Mood: Happy
Download: https://goo.gl/IoyWOX

Crédits images :
https://www.amazon.fr/habitudes-ceux-r%C3%A9alisent-quils-entreprennent/dp/275400081X
http://blogs.lexpress.fr/attali/2014/03/31/debrouillez-vous/
Photo de Jacques Attali (auteur : Jaqen) : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Jacques_Attali.jpg

NOTE : pour les liens affiliés de cette vidéo, voir le paragraphe « affiliation » de http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/mentions-legales/

https://www.youtube.com/watch?v=x1ua19jxa6Q

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « Comment ce truc ENNUYEUX va vous SAUVER la VIE 🙂 » :

Comment la décision de prendre la responsabilité de votre vie peut faire une différence énorme dans celle-ci ou faire la différence entre la vie et la mort ?

Pour étudier l’impact du sentiment de responsabilité et de contrôle sur des paramètres aussi divers que l’intelligence, le bonheur et la longévité, des scientifiques ont fait la même expérience avec deux groupes différents dans des maisons de retraite qui étaient aussi des hôpitaux.

C’étaient des gens qui étaient âgés et plutôt malades en général.

Dans le premier groupe, l’administrateur de cette maison de retraite a fait un discours devant tous les résidents et a mis l’accent sur l’importance pour eux de prendre la responsabilité de leur bonheur et de leur qualité de vie dans cet établissement.

Dans le deuxième, au contraire, l’administrateur a mis l’accent sur le fait que c’était la responsabilité du Staff de faire en sorte que les patients qui étaient là soient heureux.

Dans le premier groupe, on a aussi confié à chacun des résidents une plante qu’ils devaient entretenir, arroser et faire attention à ce qu’elle vit. Tandis que dans l’autre cas, c’était le staff qui prenait soin des plantes de l’établissement.

Ensuite, les scientifiques ont mesuré la différence dans ces deux groupes dans différents paramètres : l’intelligence, le bonheur, et le taux de longévité. Ils ont fait un suivi pendant 18 mois. Et le résultat le plus hallucinant, c’est le taux de mortalité.

Sur les 18 mois avant l’expérience, le taux de mortalité était d’environ 25%.

Cela peut paraître élevé, mais on est dans une maison de retraite avec des gens qui sont malades. 25% des résidents sont décédés pendant les 18 mois qui ont précédé l’expérience.

Dans les 18 mois qui ont suivi l’expérience, dans le premier groupe, il y a eu 15% de décès.

Dans le deuxième groupe où on a mis l’accent sur le fait que c’est le staff qui avait la responsabilité du bonheur, il y a eu un taux de décès de 30%. C’est passé du simple au double. C’est complètement hallucinant.

Et ça ne s’arrête pas là puisqu’en gros, le deuxième groupe était beaucoup moins actif, en bonne santé et heureux que le premier groupe.

Ça nous enseigne que c’est très important de prendre la responsabilité de notre vie.

Bien sûr, on ne peut pas tout contrôler. On ne contrôle pas les évènements extérieurs qui se produisent. Mais ce qu’on peut contrôler, c’est ce que Stephen Covey dans son livre « Les 7 habitudes des gens qui réussissent tout ce qu’ils entreprennent » décrit comme le cercle d’influence.

Il y a une partie des choses de notre vie sur laquelle on a une action directe et qu’on peut influencer. Il y a le cercle d’influence et le cercle des préoccupations.

Beaucoup trop de personnes se focalisent sur le cercle des préoccupations en se préoccupant de choses sur lesquelles elles n’ont absolument aucun impact potentiel.

C’est sur le cercle d’influence qu’il faut se concentrer, sur les choses que vous pouvez faire au quotidien pour améliorer votre vie, améliorer la vie des gens autour de vous.

Ça ne sert à rien de se prendre la tête sur une guerre qui a lieu à 5000 km d’ici ou sur les attentats dont il y a très peu de chance un jour que vous tombez dedans. Il vaut  mieux pour améliorer le monde se concentrer sur le quotidien.

C’est déjà d’être un exemple pour soi-même et pour les autres, pour inspirer les autres à être meilleur. C’est sourire à son voisin, faire rigoler le boulanger quand on va acheter son pain, faire des petites actions comme ça toute bête, mais qui créent un peu de bonheur autour de nous.

Il faut prendre la responsabilité de cela et se focaliser davantage sur des choses pour lesquelles on peut avancer concrètement.

Il y a deux ans, Jacques Attali qui était le conseiller de trois présidents a publié un article qui a fait l’effet d’une petite bombe qui s’appelle « Débrouillez-vous », dans lequel il disait en gros : ne comptez pas sur le gouvernement.

Jacques Attali est un homme politique. Il faisait une sorte de pari à la Pascal. Il disait qu’il ne faut pas compter sur le gouvernement pour quoi que soit parce que vous êtes gagnant dans tous les cas.

Si vous agissez par exemple pour créer votre boîte ou pour accomplir cet objectif, ce rêve que vous avez, et que le gouvernement ne fait rien pour changer les choses qui sont à changer, au moins vous aurez avancé à votre objectif. Peut-être même que vous l’aurez atteint.

En tout cas, vous aurez plus de chances de l’atteindre que si vous ne faites rien.

Et si le gouvernement modifie les choses de manière positive et fait en sorte que les choses s’améliorent, en plus vous aussi vous aurez fait bouger les choses, vous aurez avancé dans votre objectif. Du coup, vous serez gagnant dans les deux cas.

C’est exactement la même chose quand on prend la responsabilité de sa vie.

Si  l’univers ne vous apporte rien, ne vous fait pas avancer les choses vers lequel vous aimeriez avancer, vous êtes gagnant puisque vous aurez progressé par vous-même à votre objectif.

Et même s’il essaie de vous ralentir et si vous avez la chance dans votre vie, vous aurez encore plus avancé parce que vous vous êtes mis en action.

Cela rejoint à un livre extrêmement intéressant d’un psychiatre autrichien qui s’appelle Viktor Frankl. Il était juif. Et pendant la seconde guerre mondiale, il a été déporté à Auschwitz qui est ce qu’on peut considérer comme vraiment l’enfer sur terre.

Il a survécu à Auschwitz. Il a même réussi à trouver le bonheur et à trouver un sens à sa vie. Et il a écrit un livre extraordinaire « Man’s Search for Meaning ».

Il explique en gros qu’il y a une chose vraiment fondamentale qui distingue les êtres humains des animaux.

Quand les animaux ont un stimulus, ils ne peuvent pas choisir la réponse qui les amène à ce stimuli.

Si un mâle voit une femelle en chaleur, s’il n’y a pas d’autre mâle aux alentours qui peut le taper, il lui saute dessus. Point barre. Pareil, s’il a faim et il voit à manger, il saute sur la nourriture, il mange. Point barre.

L’être humain a aussi ces stimuli.

Si je vois une belle femme passer, je vais la regarder. Elle peut m’attirer, mais ce n’est pas pour autant que je vais lui sauter dessus ou même que je vais décider d’aller la séduire.

Si je suis avec quelqu’un et que je fais serment de fidélité, je vais ressentir cette attirance, mais je vais choisir de ne pas y répondre parce que j’ai choisi consciemment d’autres engagements à côté.

Si je décidais de faire un jeûne par exemple pendant deux jours ou une semaine et que je ressens la faim, je vais voir la nourriture. Je vais être tenté de la prendre, mais je peux résister à cette tentation.

C’est ce qui distingue l’être de l’animal. C’est cette capacité à choisir la réponse qu’on apporte aux stimuli. Ce n’est pas toujours facile.

Et c’est la même chose quand on doit manger une salade versus un hamburger. On est plus tenté de manger le hamburger, mais on a cette capacité de résister.

Donc, focalisez-vous davantage sur les choses sur lesquelles vous avez du contrôle et essayez d’améliorer les choses dans votre vie et dans la vie des gens qui  vous sont proches.

Ça apportera beaucoup plus de valeurs à la société que si vous vous prenez la tête sur des trucs sur lesquels vous n’avez absolument aucun contrôle possible.

C’est aussi un exercice de tous les jours. C’est même une philosophie de vie.

Pour moi, c’est vraiment l’état d’esprit d’un entrepreneur même si on ne l’a pas toujours, on n’est pas surhumain.

Quand un entrepreneur voit un problème dans la société, il va se dire : pourquoi ils ne font pas ça ou ça. Mais il  va se dire aussi : je pourrai être celui qui améliore cette situation, je pourrai même créer un business par rapport à ça, ce qui m’apporterait énormément de valeurs et apporterait aussi beaucoup de valeurs à la société.

Donc, s’apporter beaucoup de valeurs et apporter de la valeur aux autres en restant concentré sur les choses qu’on peut agir et en ne se plaignant pas ou en se plaignant de manière concrète, positive – c’est-à-dire en imaginant des solutions et en les mettant en pratique – c’est ce qui distingue les entrepreneurs des autres. C’est cela aussi qui distingue les gens heureux des autres.

Et d’après cette étude, c’est même cela qui distingue en partie les gens qui vivent longtemps des autres.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂