AUTOENTREPRENEURS : quel statut adopter quand vous DÉPASSEZ le plafond ?

Cliquez ici pour être prévenu gratuitement par email quand une nouvelle vidéo est publiée ! 😉
http://olivier-roland.tv/videos<br />
Aujourd’hui je partage avec vous quel est le statut idéal selon moi pour les autoentrepreneurs qui dépassent le plafond de 32 900 euros pour de la prestation de service, et 82 200 euros pour la vente de marchandises.

Est-ce qu’il vaut mieux créer une SNC, une SARL, une EURL, une SAS, une SASU* ?

Ma réponse dans cette vidéo 😉

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

http://youtu.be/_Ia6fvXGjQE

* SNC : Société en Nom Collectif
SARL : Société à Responsabilité Limitée
EURL : Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée
SAS : Société par Actions Simplifiée
SASU : Société par Actions Simplifiée unipersonnelle

Transcription texte (littérale) de la vidéo « AUTOENTREPRENEURS : quel statut adopter quand vous DÉPASSEZ le plafond ? » :

Bonjour, ici Olivier Roland, le conseiller des entrepreneurs malins et des rebelles intelligents.

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo qui est la cinquième de mon défi de 10 vidéos en dessous de 3 minutes. Alors, je réponds dans cette vidéo à une question d’Arthur Poughon, qui dit : « Bonjour Olivier. J’ai entendu dire que le statut d’autoentrepreneur était limité par le chiffre d’affaires. Donc, quel statut adopter une fois que l’on a monté son business Internet, vente de produits ? Merci.»

Alors, effectivement, le statut d’autoentrepreneur en France est limité en termes de chiffre d’affaires. Je ne me rappelle plus exactement les seuils, mais c’est aux alentours de 30 000 euros. Je crois que c’est 32 000 si vous faites de la prestation de service et aux alentours de 80 000 euros si vous vendez des produits. Donc, si vous dépassez ce chiffre d’affaires, ce qui est une heureuse chose, et bien, vous devez effectivement changer de statut.

Moi, le statut que je vous recommande, que j’utilise moi-même depuis 14 ans, depuis que j’ai créé ma toute première entreprise, c’est tout simplement le statut d’EURL. Donc, Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée. En fait, c’est comme une SARL, c’est-à-dire vous avez la séparation entre votre patrimoine personnel et le patrimoine de l’entreprise. Ce qui veut dire qu’en théorie, si vous faites faillite et que vous avez des dettes que vous n’avez pas réglées auprès de vos fournisseurs, on ne peut pas aller saisir votre maison, vos meubles et vos biens personnels pour régler la dette de l’entreprise.

En pratique, c’est souvent plus compliqué que ça parce que si on prouve, par exemple, qu’on peut prouver que vous avez fait une faute de gestion, dans ce cas-là, vous êtes responsable au niveau personnel. L’EURL, c’est comme une SARL, sauf qu’on peut la faire tout seul. Voilà. Une SARL, et bien, il faut au moins deux associés. Une EURL, ça n’a pas l’inconvénient de devoir avoir un associé. Vous pouvez faire ça tout seul tranquillement. C’est un statut qui est très souple, qui vous protège bien, qui est très simple à mettre en place.

Evidemment, là par contre, quand vous vous arrêtez, enfin quand vous passez d’autoentrepreneur à gérant d’EURL, il faut absolument, absolument, absolument avoir un expert-comptable. J’en ai déjà parlé dans une vidéo. C’est la première chose à externaliser. Quand vous êtes entrepreneur, c’est d’externaliser la comptabilité. Quand on est autoentrepreneur, comme la comptabilité est extrêmement simplifiée, on peut se permettre de ne pas en tenir. En tout cas, de ne pas avoir d’expert-comptable, de juste avoir des factures. Ça, il n’y a pas de problème. A partir d’une EURL, c’est impossible, il faut avoir un expert-comptable. Donc voilà, prenez un expert-comptable dans votre ville. Normalement si vous démarrez, si votre entreprise, elle vient juste de dépasser le seuil d’autoentrepreneur, vous pouvez avoir un expert-comptable qui va vous demander entre 1 000 et 1 500 euros pour l’année. Et c’est un excellent investissement. Vous ne voulez surtout pas vous embêter avec ça.

Voilà, c’est tout. C’est ma réponse courte et efficace. Prenez le statut EURL. C’est celui que je vous recommande en France.

Donc voilà, merci d’avoir regardé cette vidéo. Comme d’habitude, j’ai besoin de votre feed-back. Donc, si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « j’aime » juste en dessous et puis partagez-la. Si vous n’avez pas aimé, et bien, cliquez sur « je n’aime pas » et ne la partagez pas. Et puis comme d’habitude, pour vous abonner et recevoir tous les jours à 7 heures un mec qui vous dit : « Hé ! Il y a une vidéo qui a été publiée. Regarde-la pour avoir la pêche. », vous cliquez sur le lien qui apparaît là en bas de la vidéo. Vous laissez votre prénom et votre email. Et vous recevrez un mail tous les jours, envoyé avec amour.

Merci et à demain pour la prochaine vidéo. Au revoir.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂