3 astuces pour vous faire des AMIS et vous faire APPRÉCIER des autres (ft Dale Carnegie)

http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/comment-se-faire-des-amis/ pour aller plus loin avec la chronique complète de « Comment se faire des amis » de Dale Carnegie.

Aujourd’hui je partage 3 astuces simples pour vous faire des AMIS et vous faire APPRÉCIER des autres, tirés du livre « Comment se faire des amis » de Dale Carnegie et de mon expérience personnelle.

Pour aller plus loin :
http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/ – une sélection de livres rares et exigeants pour changer de vie
http://blogueur-pro.com/ – Devenez libre et indépendant financièrement grâce à votre blog
http://www.habitudes-zen.fr/ – Vivre une vie zen et heureuse
http://devenez-meilleur.fr/ – Le développement personnel pour les gens intelligents
http://olivier-roland.tv/videos pour être prévenu chaque matin à 7H quand une vidéo géniale est publiée, pour démarrer la journée avec une pêche d’enfer ! 🙂

http://youtu.be/AYlXOtgmwUc

 

Transcription texte (littérale) de la vidéo « 3 astuces pour vous faire des AMIS et vous faire APPRÉCIER des autres (ft Dale Carnegie) » :

Bonjour, ici Olivier Roland, conseiller des entrepreneurs malins et des rebelles intelligents.

Bienvenue dans cette nouvelle vidéo dans laquelle je vais partager avec vous 3 astuces simples pour vous faire des amis et être apprécié davantage des gens. Mais d’abord, laissez-moi vous raconter une histoire.

C’est l’histoire d’un jeune adolescent mal dans sa peau, timide, qui a énormément de mal à se faire des amis. Et je ne parle même pas du fait de parler au sexe opposé. Il passe l’essentiel de ses soirées et de ses week-ends devant son ordinateur et il se sent parfois extrêmement seul. Et ce jeune adolescent, à un moment, il réalise qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Il entame un long, un difficile parcours dans lequel il veut travailler énormément sur lui justement pour dépasser cette timidité et devenir en quelque sorte socialement « fonctionnel ». Et ce jeune adolescent, et bien, c’était moi. Et je peux vous dire que j’ai toujours en fait au fond de moi – même si beaucoup de personnes me disent que ça ne se voit pas – ce fond de timidité qui vient de ce passé et j’ai dû beaucoup travailler sur moi-même.

Il y a un livre que j’aurais tellement aimé avoir lu à l’époque et qui m’aurait fait gagner un temps phénoménal, c’est le livre « Comment se faire des amis » de Dale Carnegie. Les 3 astuces, concepts que je vais partager avec vous aujourd’hui sont tirés de ce livre et c’est ceux qui ont le plus fonctionné pour moi.

Première chose : sourire.

Ça peut paraître évident et ça l’est. C’est évident. Il faut sourire. Sourire, c’est extrêmement important. Est-ce que ça vous est déjà arrivé de rentrer dans un magasin. Vous étiez tout feu tout flamme. Vous étiez prêt à dégainer votre carte bleue. Et puis, là, vous êtes tombé sur un vendeur qui faisait la gueule, qui était tellement peu aimable qu’il vous a découragé, vous vous êtes dits : « Bon, ben. Si c’est comme ça, je vais aller au magasin en face, et puis lui, il peut aller se brosser. » Si il y a des professionnels qui sont payés pour sourire, qui parfois font la tranche, ça montre bien qu’on a beau savoir que sourire c’est important, on ne le fait pas assez. Pensez à sourire davantage.

Le but, ce n’est pas de sourire faussement genre comme ça. Mais c’est juste de laisser un peu plus libre cours à notre joie intérieure, laisser un peu plus libre cours à notre manière positive de voir les choses. Et puis, sourire plus naturellement. Donc, posez-vous la question plusieurs fois par jour dans les 7 jours qui viennent : « Qu’est-ce que j’apprécie dans ce moment ? Qu’est-ce que j’apprécie chez cette personne ? Est-ce que ça me donne envie de sourire ? Oui, Ok. Ben, je souris. ». Voilà, ce n’est pas plus bête que ça. Il faut juste être davantage à la recherche de choses positives. Et du coup, ça nous fait sourire naturellement. Et sourire, et bien, ça nous fait nous connecter beaucoup plus facilement avec les gens. C’est le tout premier conseil du livre de Dale Carnegie et je pense que c’est le plus important.

Deuxième concept extrêmement important : intéressez-vous réellement aux autres.

J’insiste sur le réellement puisqu’on est tous tombé sur des gens qui, quelques secondes après les avoir rencontrés, ils se mettent à parler d’eux, d’eux, d’eux, d’eux et encore d’eux. Alors parfois, ça peut être intéressant. Mais souvent, il faut le reconnaître, ça ne l’est pas tant que ça. Donc, intéressez-vous réellement à l’autre. Et comment faire ça concrètement ?

Bon. La technique de base la plus simple et qu’on aurait tort de ne pas utiliser, c’est évidemment de poser des questions. Cherchez chez l’autre ce qui pourrait vous intéresser. Si, par exemple, vous êtes un entrepreneur et vous êtes intéressé par des entrepreneurs, et que vous êtes à un salon d’entrepreneurs, posez des questions qui vous intéressent, vous, en tant qu’entrepreneur. Par exemple, vous pouvez demander : « Tiens. Tu vois, moi, j’ai une entreprise. En ce moment, je suis en train de recruter. Je ne sais pas trop quoi faire. Est-ce que tu as déjà recruté, etc. ». Et là, la personne va vous parler si elle a recruté, et bien, de ce qu’elle a fait, etc. Elle sera sans doute ravie de partager des conseils avec vous. Et vous, ça vous fera un sujet sur lequel vous allez être naturellement intéressé. Vous allez vous intéresser à cette personne et à ce qu’elle a fait.

Après, au-delà de cette démarche, il y a évidemment les questions de curiosité personnelle que vous pouvez poser. Mais j’ai une technique très simple à partager avec vous pour pimenter un petit peu les questions du genre : « Comment tu t’appelles ? Tu habites où ? Tu viens de quelle ville ? ». Bla bla bla bla bla bla… qui peuvent être un petit ennuyeuses quand même, il faut le reconnaître, dans pas mal de conversation. Essayez de deviner.

Essayez de deviner ce que la personne fait. Pas forcément son métier, mais son secteur. D’après l’apparence qu’elle a, essayez de deviner son âge. C’est plutôt facile avec un peu d’expérience. Essayez de deviner différentes choses à son sujet et dites-lui : « Ah ben, tiens. Je ne sais pas pourquoi j’ai l’impression que tu es littéraire. » ou bien « Tiens. Je ne sais pas pourquoi j’ai l’impression que tu travailles dans le marketing. Est-ce que je me trompe ? » Parce que cette technique, plutôt que de demander « Dans quoi tu travailles ? » veut dire « Je pense que tu travailles dans tel secteur », ça a un intérêt fondamental. C’est que vous ne pouvez pas vous tromper en faisant ça.

Alors, vous allez me dire « Comment ça, on ne peut pas se tromper ? Ben, si. Si jamais on n’arrive pas à lire dans la pensée de l’autre, on fait comment ? »

Et bien, en fait, le fait est que vous avez 3 options quand vous faites quelque chose comme ça, quand vous essayez de deviner des choses sur la personne. Un, ça peut arriver, vous tombez juste. Et là, la personne est juste sidérée. Elle se dit : « Mais comment tu as fait ? » Et là, tout de suite, vous avez son attention. Et c’est extrêmement puissant quand ça vous arrive. Ensuite deux, évidemment, vous allez vous tromper. Ça, c’est clair. On ne peut pas deviner tout et n’importe quoi par rapport à quelqu’un. Donc si vous vous trompez, il y a deux possibilités. En gros, il va vous corriger en vous expliquant la bonne réponse, soit vous allez pouvoir lui poser la question. C’est tout naturel. Ou alors, elle va être intriguée par justement le fait que vous osiez deviner ça. Par exemple, si vous dites à quelqu’un « J’ai l’impression que tu es littéraire. » Si ce n’est pas le cas, la personne va peut-être vous demander : « Mais qu’est-ce qui t’as fait penser ça ? ». Elle va être curieuse. Elle va se dire : « Qu’est-ce qu’il y a dans ce que je dégage qui pourrait faire penser que je suis plutôt littéraire ? » C’est beaucoup plus drôle que de poser des questions et ça crée une interaction tout de suite beaucoup plus forte. Et ça vous permet, ensuite, de plus facilement vous intéresser réellement à cette personne.

Troisième technique très, très importante, très efficace, très simple et qu’on oublie trop souvent : complimentez sincèrement cette personne. Enfin, les personnes que vous rencontrez. Et j’insiste, encore une fois, sur le fait qu’il faut que ça soit sincère. J’aime bien ce proverbe du XVIIIe siècle qui dit que « Les gratteurs d’oreille font toujours plaisir ». Mais au bout d’un moment, on se rend compte de la flatterie et ça ne peut que vous desservir. Ça peut briser une amitié.

Alors, comment faire pour complimenter sincèrement quelqu’un ?

C’est tellement simple. Quand vous rencontrez quelqu’un, soyez à la recherche de choses que vous appréciez réellement chez lui ou chez elle. Alors, ça peut arriver. On tombe sur des gens et on n’apprécie rien chez eux. Ok. Dans ce cas-là, je ne vous demande pas de complimenter tout le monde. Mais il ne faut pas déconner. La majorité des gens, on a quelque chose qu’on va admirer, ou respecter, ou apprécier chez ces personnes-là. Et bien, il faut le dire. Quelque chose de sincère, d’humble, de naturel. Vous dites vraiment ce qui vous passe par la tête. Si vous êtes un créateur d’entreprise, vous voulez créer votre entreprise, par exemple, vous rencontrez un entrepreneur, vous pouvez lui dire : « Ah ben, waouh. Tu as créé ton entreprise. C’est génial. Moi, j’essaie de créer mon entreprise. Pour l’instant je n’y arrive pas, et tout. Franchement, bravo. J’admire les gens comme toi.» L’important, c’est que ça soit vrai et que vous mettiez en route votre radar à choses positives, votre radar à ce que vous appréciez chez les gens.

En fait, beaucoup de gens négatifs qui critiquent leur semblable, c’est juste qu’ils passent énormément de temps à chercher ce qui est mauvais chez les autres. S’il mettait autant d’énergie à chercher ce qui est bon, et bien, il serait beaucoup plus positif et plus agréable à vivre aussi, ces gens-là.

Donc voilà, il y a beaucoup d’autres choses pour se faire des amis et se faire apprécier des gens, mais voilà les 3 choses qui, à mon avis, sont les 20/80 de comment se faire des amis. Des choses très, très simples à mettre en pratique : sourire, s’intéresser réellement aux autres et leur faire des compliments. Et évidemment, si vous vous intéressez réellement aux autres, c’est d’autant plus facile de leur faire des compliments sincères. Donc voilà, c’est ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Je compte sur vous pour appliquer pendant les 7 jours qui viennent. Voilà.

Merci d’avoir regardé cette vidéo. Comme d’habitude j’ai besoin de votre feed-back. Si vous avez aimé, et bien, cliquez sur « J’aime » juste en-dessous et puis, partagez la. Et si vous n’avez pas aimé, cliquez sur « Je n’aime pas » et ne la partagez pas. Et puis évidemment, pour vous abonner à la chaîne, vous cliquez sur le lien là qui apparaît en bas de la vidéo. Vous laissez votre prénom et votre email. Vous recevrez tous les jours à 7 heures le matin un email qui vous dira : « Hé, tu as reçu une super vidéo. Va la voir. »

Merci et à demain pour la prochaine vidéo. Au revoir.

Vous avez aimé cette vidéo ? Cliquez ici pour vous abonner gratuitement à la chaîne Youtube ! 🙂

Mot-clés utilisés pour trouver cet article :

ce que je napprecie chez un ami?, il faut le apprecier de loin